Covid-19 : un test PCR désormais obligatoire pour aller en Corse pendant les fêtes de fin d'année

Covid-19 : un test PCR désormais obligatoire pour aller en Corse pendant les fêtes de fin d'année© Pascal POCHARD-CASABIANCA Source: AFP
Contrôles à la descente d'un ferry au port d'Ajaccio, le 19 décembre 2020.
Suivez RT France surTelegram

Du 19 décembre 2020 au 8 janvier 2021, les voyageurs allant en Corse devront effectuer un test PCR 72 heures avant leur arrivée. Celui-ci pourra leur être demandé à leur retour sur le continent. Toute infraction est punie d'une amende de 135 euros.

La mesure entre en vigueur aujourd'hui : du 19 décembre 2020 au 8 janvier 2021, toutes les personnes souhaitant se rendre en Corse devront se soumettre à un test PCR 72 heures avant d’embarquer sur un bateau ou de monter dans un avion. Le directeur de cabinet du préfet de Corse l'indiquait le 12 décembre sur Franceinfo. «Il y aura des contrôles», a-t-il prévenu, «des contrôles substantiels, mais pas systématiques. La règle, c'est de faire le test avant. Si on ne l'a pas fait et qu'on prend le bateau ou l'avion, on s'expose à une sanction qui peut aller de 135 euros d'amende pour la première occurrence, et qui peut être majorée en cas de récidive».

Le document prouvant la réalisation du test devra être conservé toute la durée du séjour. Il pourra être demandé lors du retour des passagers sur le continent. Cependant, les résultats de tests ne seront pas automatiquement demandés par les compagnies aériennes et maritimes aux passagers. Ceux-ci devront être munis d’une attestation sur l’honneur stipulant qu’ils ont été testés négatifs au Covid-19 et n’en présentent pas les symptômes.

«On voulait un principe de tests obligatoires à la veille de flux importants de passagers. Environ 50 000 personnes sont attendues pour les fêtes de Noël», a justifié le 18 décembre sur Franceinfo Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de Corse.

«Les personnes devront avoir sur elles et pouvoir présenter, en cas de contrôle de police, un justificatif du laboratoire ou de la pharmacie prouvant qu’ils ont passé le test», a souligné le préfet, comme le rapporte l’AFP. Toute infraction sera punie d'une amende de 135 euros.

La compagnie Air Corsica, qui a programmé «50 000 sièges sur 15 lignes régulières depuis le continent […] durant les trois prochaines semaines», a indiqué dans un communiqué que des tests antigéniques pouvaient être effectués même le jour du départ dans les cinq aéroports (Lyon, Marseille, Nice, Toulouse et Paris-Orly) d’où partent ses vols pour la Corse.

Lors de la première vague de Covid-19 au printemps, la Corse avait été particulièrement touchée. Au total, 138 personnes sont mortes sur cette île de 340 000 habitants depuis le début de l'épidémie (dont 49 depuis septembre), selon l'Agence régionale de santé (ARS).

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»