Cluster à l'Elysée ? Les ténors de la majorité auraient dîné avec Macron la veille du diagnostic

Cluster à l'Elysée ? Les ténors de la majorité auraient dîné avec Macron la veille du diagnostic© Gonzalo Fuentes Source: Reuters
Le président français Emmanuel Macron à l'Elysée à Paris,le 16 décembre 2020.
Suivez RT France surTelegram

Selon une information rapportée par Le Point, une dizaine de députés et le Premier ministre auraient dîné avec Emmanuel Macron jusqu'à tard dans la soirée du 16 décembre. Le président a été diagnostiqué positif au Covid-19 ce 17 décembre au matin.

Alors que le président a été diagnostiqué positif au Covid-19 ce 17 décembre au matin après avoir présenté de premiers symtômes, Le Point rapporte qu'une dizaine de ténors de la majorité étaient rassemblés le 16 décembre au soir autour d'Emmanuel Macron à l'occasion d'un dîner politique pour parler des prochaines échéances électorales et des réformes à venir.

L'hebdomadaire assure qu'autour de la table présidentielle étaient réunis les plus hauts cadres LREM et les principaux responsables du cabinet de l'Elysée. Parmi les convives, il y aurait eu notamment, toujours selon Le Point, le Premier ministre Jean Castex, le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, le patron de LREM Stanislas Guerini, le chef des députés LREM Christophe Castaner, François Bayrou et Patrick Mignola pour le MoDem. Le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler, les conseillers politiques officieux Stéphane Séjourné et Thierry Solère et le conseiller politique en titre Pierre Herrero, étaient également autour de la table.

«[Le président] était en forme et ne présentait aucun symptôme, il n'y avait pas un seul indice qu'il pouvait être malade ! On n'en a même pas parlé», aurait confié un participant au dîner au Point. Un autre aurait assuré qu'ils «étaient tous à trois mètres les uns des autres avec des micros et des masques, sauf pendant le repas bien sûr».

Si l'information de ce dîner se confirmait, les observateurs ne manqueront pas de relever qu'il dépassait largement la limite des six personnes recommandées officiellement pour des festivités. En tout état de cause, Matignon a fait savoir que Jean Castex était cas contact d'Emmanuel Macron et qu'il «se plaçait] à l'isolement». Il n'ira pas au Sénat où il devait présenter le plan de stratégie vaccinale, «bien qu'il ne présente aucun symptôme de la maladie», ont ajouté les services du Premier ministre. Même chose pour le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, «cas contact» d'Emmanuel Macron lui aussi.

Le chef de l'Etat, lui, «s’isolera pendant sept jours» mais «continuera de travailler et d’assurer ses activités à distance», a expliqué l'Elysée dans un communiqué.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix