«Certaines caricatures de Mahomet sont insultantes» : Royal oppose la fraternité à la liberté

«Certaines caricatures de Mahomet sont insultantes» : Royal oppose la fraternité à la liberté© LOU BENOIST Source: AFP
L'ancienne ministre de l'Ecologie Ségolène Royal (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Pour Ségolène Royal, la fraternité – qui interdit selon elle de choquer ou d'insulter – doit venir «rééquilibrer» la liberté. Or l'ancienne ministre estime que «certaines caricatures de Mahomet sont insultantes».

Dans un entretien accordé à CNews ce 16 novembre 2020, l'ancienne ministre de l'Ecologie Ségolène Royal juge qu'Emmanuel Macron a fait une erreur dans son hommage à Samuel Paty, estimant que le chef de l'Etat n'aurait pas dû mentionner les caricatures de Mahomet pour défendre la liberté d'expression.

Avant de poursuivre son raisonnement sur la question : «On a une devise française, liberté, égalité, fraternité. Donc la liberté oui, mais la liberté ce n'est pas le droit de faire n'importe quoi. Les devoirs installés par la République, c'est la fraternité, qui vient rééquilibrer la liberté.»

«La fraternité, c'est l'interdiction de choquer, d'humilier, d'insulter. C'est la prise en considération de la souffrance des autres pour pouvoir rectifier un certain nombre de choses», poursuit-elle, avant de souligner qu'elle n'était pas «pour l'interdiction des caricatures».

Une logique quelque peu insaisissable à la lecture de sa conclusion : «Je pense que certaines caricatures de Mahomet sont insultantes. Toutes les caricatures pornographiques, je comprends que certains se sentent insultés par cela y compris des musulmans qui ne sont ni intégristes, ni radicaux.»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix