Controverse chez EELV au sujet d'un vaccin obligatoire contre le Covid-19 souhaité par Yannick Jadot

Controverse chez EELV au sujet d'un vaccin obligatoire contre le Covid-19 souhaité par Yannick Jadot© Eric Piermont Source: AFP
Le député européen écologiste, Yannick Jadot, le 27 août aux universités d'été du MEDEF.

Le député européen, Yannick Jadot, s'est déclaré favorable l'obligation d'une vaccination contre le virus à la suite de l'annonce par Pfizer et BioNTech de l'efficacité de leur vaccin contre le Covid-19. De quoi susciter la polémique chez EELV.

C'est une prise de position qui risque de faire grincer des dents chez Europe Ecologie-Les Verts (EELV). Le député européen écologiste, Yannick Jadot, invité de France Info le 10 novembre, s'est déclaré favorable à ce qu'un vaccin contre le Covid-19 soit obligatoire quand il sera disponible.

Une réaction à l'annonce, par les laboratoires Pfizer et BioNtech, de la découverte d'un vaccin contre le coronavirus «efficace à 90 %». «Regardez le traumatisme que vivent nos sociétés. On ne peut pas se permettre aujourd’hui d’allonger la période de confinement, la période d’affaissement culturel, social et économique de notre pays. Donc, à partir du moment où le vaccin sera là, j’espère que tout le monde ira se faire vacciner», a déclaré l'eurodéputé sur la radio publique tout en se déclarant favorable à une campagne de vaccination obligatoire.

Querelle de chapelle chez Europe Écologie-Les Verts ?

Une prise de position loin de faire l'unanimité chez EELV, certains membres du parti écologiste, comme la députée européenne Michèle Rivasi, ont affiché leurs réserves voire leur opposition à une vaccination obligatoire. «OK, il y a Michèle Rivasi, et puis il y 99,99% des autres [au sein du parti]», a répondu Yannick Jadot, ajoutant rapidement que «Michèle Rivasi est pour la vaccination». La députée européenne avait créé la polémique après avoir déclaré, le 1er avril 2015, sur son blog (phrase depuis supprimée) que «les vaccins créent plus de problèmes qu'ils n'en résolvent». «Il est temps de changer de paradigme sur la prévention», avait-elle conclu. Michèle Rivasi a réagi sur Twitter à la déclaration de Yannick Jadot en appelant «à ne pas céder à l'urgence». «Il faut d'abord que les résultats des essais cliniques soient analysés par les agences de régulation», a t-elle estimé.

«Certains vaccins doivent être obligatoires, mais l'épidémie de Covid-19 a une portée planétaire, si vous le rendez obligatoire dans les pays qui ont les moyens de les acheter, que faire pour les pays qui n'en ont pas les moyens et qui ne pourront pas s'en procurer ? Il s'agit d'un problème à traiter de manière globale», a tempéré l'ancien membre d'EELV, Noël Mamère, contacté par RT France. «Je suis favorable pour ma part à la vaccination, je n'ai jamais eu une position critique au sujet des campagnes de vaccination», a-t-il précisé avant d'ajouter : «C'est une manière d'évacuer la critique de certains contre les vaccins chez EELV, mais attendons les effets secondaires, c'est un progrès manifeste qui demande un temps d'évaluation néanmoins. On est victime de la dictature de l'instant, la peur planétaire qui est un signe avant-coureur de ce qui pourrait nous arriver demain en conservant le même modèle. On voudrait que tout soit résolu très vite mais ce n'est pas possible.», a conclu l'ancien maire de Bègles (Gironde).

Un vaccin qui pose question

L'annonce de la découverte de ce vaccin développé par Pfizer et BioNtech, ainsi que la prise de position de Yannick Jadot ont suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. L'ancien candidat pro-frexit à la présidentielle, François Asselineau, a dénoncé la prise de position du chef de file EELV et a estimé que «l'arnaque de EELV et Jadot [est] démasquée».

Le collectif de Gilets jaunes, Carton jaune, s'est déclaré «très déçu d'entendre Yannick Jadot ce matin sur France Info vouloir [...] imposer le programme progressiste des oligarques mondialistes [que suppose le] vaccin obligatoire».

Un vaccin salué par la présidente de la Commission européenne, qui a affirmé avoir donné l'autorisation pour «un contrat pour jusqu’à 300 millions de doses du vaccin BioNTech & Pfizer».

Des publications scientifiques contestées par le médecin généraliste retraité, Dominique Dupagne, qui a remis en cause la fiabilité supposée du vaccin. «On parle de 94 contaminés dans un cohorte de 43000», a-t-il précisé.

L'économiste Olivier Delamarche a quant à lui ironisé sur l'explosion du cours de bourse du géant pharmaceutique.

Pfizer a annoncé, le 9 novembre, que son vaccin expérimental était efficace à plus de 90% contre le Covid-19, selon les premières données d'une vaste étude. Le géant pharmaceutique américain et son partenaire allemand BioNTech sont les premiers à présenter des résultats positifs pour un essai clinique à grande échelle d'un vaccin contre le nouveau coronavirus. Les deux entreprises ont précisé qu'elles comptaient demander aux Etats-Unis une autorisation d'utilisation d'urgence dans le courant du mois.

Charles Demange

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»