Covid-19 : Anne Hidalgo annonce la fermeture de certains points de vente dès 22h à Paris

- Avec AFP

Covid-19 : Anne Hidalgo annonce la fermeture de certains points de vente dès 22h à Paris© NICOLAS MESSYASZ Source: AFP
Anne Hidalgo, maire de Paris, lors d'une conférence de presse à la mairie de Paris le 29 octobre 2020 (illustration).

Couvre-feu ou pas couvre-feu à Paris ? Le maire de Paris, en concertation avec le préfet, a annoncé la fermeture à 22h de certains établissements de vente à emporter devant lesquels ont été constatés des «attroupements» et des «débordements».

La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé dans la matinée du 5 novembre 2020 la fermeture dès 22h de «certains débits de boissons», épiceries et commerces de restauration à emporter où des «attroupements» ont été constatés dans les rues de la capitale.

Elle a expliqué que ces établissements seraient fermés «parce que dans un certain nombre de cas, il y a eu des débordements».

Le maire de Paris a précisé que ces «nouvelles restrictions sur Paris et la petite couronne» avaient été décidées la veille avec le préfet de police Didier Lallement, a précisé Anne Hidalgo, et un arrêté doit être publié dans les prochaines heures.

«Je ne sais pas si c'est un couvre-feu parce que ça ne concerne pas toutes les activités de la ville», a ajouté l'édile.

Deux jours auparavant une vive polémique avait agité la classe politique après l'annonce par le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, de la mise en place d'un couvre-feu à Paris et en Ile-de-France, qui a été démentie par Matignon.

Situation «très préoccupante» à Paris

Anne Hidalgo juge par ailleurs la situation «très préoccupante» à Paris, et dans la petite couronne, où selon elle «autour de 1 000 personnes sont en réanimation aujourd'hui, après 4 000 au pic de l'épidémie au printemps».

Le maire de paris a en outre précisé que les marchés resteraient ouverts. Sur le volet scolaire, elle a proposé au ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, et au rectorat plusieurs lieux à Paris tels que «bibliothèques, théâtres, gymnases [...] qui peuvent être mis à contribution pour donner plus d'espace aux lycéens».

Près d'une semaine après la mise en place du reconfinement, le gouvernement s'apprête à faire le point le 5 novembre, après une série de couacs autour de la mise en œuvre de cette mesure et alors que des acteurs redoutent un durcissement des restrictions face à une épidémie du Covid-19 toujours importante.

En France, près de 400 décès (394) à l'hôpital ont été enregistrés le 4 novembre, faisant grimper le nombre de morts depuis le début de l'épidémie à 38 674.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»