COVID-19 : que va changer le reconfinement ?

- Avec AFP

COVID-19 : que va changer le reconfinement ?© PASCAL ROSSIGNOL Source: Reuters
Policiers patrouillant dans les rues de Lilles (image d'illustration).

Le président de la République a annoncé le 28 octobre un nouveau confinement national d'au moins un mois pour faire face à la reprise de l'épidémie de COVID-19. Le Premier ministre devrait détailler ce 29 octobre ces mesures sanitaires.

Jean Castex s'exprimera ce 29 octobre à 18h30 afin de détailler les annonces faites par le président de la République la veille au soir. Le chef du gouvernement prendra la parole d'abord devant l'Assemblée nationale puis devant le Sénat l'après-midi, où les nouvelles mesures liées au confinement seront soumises à un vote des parlementaires. 

Le chef de l'Etat a annoncé qu'à partir du 30 octobre un «confinement» sur «tout le territoire national» serait de nouveau en vigueur pour endiguer l'épidémie de Covid-19.

Le retour de l'attestation

Un nouveau confinement qui devrait durer jusqu'au 1er décembre «a minima» : «Vous pourrez sortir de chez vous uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire vos courses essentielles ou prendre l'air à proximité de votre domicile», a expliqué le chef de l'Etat.

Avec toutefois trois changements majeurs par rapport au confinement du printemps: les écoles, collèges et lycées resteront ouverts, le travail pourra continuer, les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visités. A l'université, les cours en ligne seront privilégiés. Les réunions privées en dehors du strict noyau familial seront exclues, les rassemblements publics interdits

Pour le reste de la population, le travail «pourra continuer» pendant le confinement: «Vous pourrez sortir pour travailler», a assuré le président, mais «partout où c'est possible, le télétravail sera à nouveau généralisé».

«Quoi que nous fassions, près de 9 000 patients seront en réanimation à la mi-novembre, soit la quasi-totalité des capacités françaises», a prévenu Emmanuel Macron, faisant écho aux fortes inquiétudes exprimées par les experts ces dernières semaines. Les capacités de réanimation seront portées à 10 000 lits, soit un doublement du nombre initial.

Les bars et restaurants vont fermer

Il sera donc à nouveau interdit de se déplacer d'une région à l'autre, sauf motif valable. Il y aura toutefois «une tolérance» pour les retours de vacances de la Toussaint, «pour que les familles puissent s'organiser».

«Les commerces qui ont été définis au printemps comme non essentiels, les établissements recevant du public, notamment les bars et restaurants, seront fermés», a précisé le président de la République. Restés ouverts ces dernières semaines malgré le couvre-feu, les bars et restaurants devront eux baisser rideau à partir du 29 octobre minuit, et déplorent d'être «montrés du doigt» par la voix de Roland Héguy, président de l'Union des métiers des industries de l'hôtellerie), le principal syndicat de l'hôtellerie.

Les compétitions sportives sont maintenues

De premières précisions ont déjà été apportées par la ministre déléguée aux Sports devant l'Assemblée nationale, où elle a annoncé que les compétitions sportives professionnelles pourraient continuer pendant cette nouvelle période de confinement.

«Les sportifs de haut niveau et les sportifs professionnels pourront continuer à s'entraîner. Et ils pourront aussi continuer à faire des compétitions puisque les déplacements pour raisons professionnelles sont autorisés», a souligné Roxana Maracineanu.

Si le reconfinement est prévu sur tout le territoire national, des «adaptations» sont toutefois prévues pour les Outre-mer, selon les propos d'Emmanuel Macron. Elles devraient également être précisées ce 29 octobre par le gouvernement.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»