Emmanuel Macron annonce un confinement national à partir du 30 octobre

Emmanuel Macron annonce ce 28 octobre «la nouvelle étape» de la lutte contre la progression de Covid-19. L'hypothèse d'un reconfinement des Français semble la plus probable.

Mise à jour automatique
  • L'annonce d'un reconfinement national par Emmanuel Macron a été très mal reçue par les représentants des PME, inquiets pour leur survie. Côte politique, l'opposition fustige l'échec de la gestion de la crise sanitaire par le chef de l'Etat.

  • Selon les données publiées par Santé Publique France, et 36 437 nouveaux cas positifs confirmés ont été enregistrés depuis en 24h. Le taux de positivité des tests est de 18,6%, contre 4,5% début septembre. 244 personnes sont mortes ces dernières 24 heures à l’hôpital. Depuis le début de l'épidémie, 35 785  personnes sont mortes du Covid-19.

  • Le Premier ministre Jean Castex tiendra une conférence de presse le 29 octobre pour détailler ces nouvelles mesures restrictives : «Après m'être exprimé devant l'Assemblée nationale et le Sénat, je détaillerai demain devant vous les nouvelles mesures qui seront mises en place par le Gouvernement pour lutter contre la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19.»

  • La stratégie de tests de dépistage et de traçage des contacts sera redéployée «une fois le pic épidémique passé» et «ces outils doivent nous permettre de tenir jusqu'au vaccin», attendu «à l'été, nous disent les scientifiques», a déclaré Emmanuel Macron.

    «Nous allons [...] mettre en place beaucoup plus de plateformes de tests à travers des innovations» tels que les tests rapides en 30 minutes, «nous devons collectivement déployer beaucoup plus massivement l'application TousAntiCovid» et l'isolement des personnes positives doit être «plus efficace», a détaillé le chef de l'Etat au cours de son allocution.

  • «Un plan spécial sera fait pour les indépendants, les commerçants, les très petites et moyennes entreprises», a indiqué le chef de l'Etat, ajoutant que les salariés et les employeurs «qui ne peuvent pas travailler continueront [...] à bénéficier du chômage partiel et nous compléterons par des mesures de trésorerie pour les charges, les loyers des prochaines semaines».

    Emmanuel Macron a précisé que le travail pourrait continuer pendant le confinement : «vous pourrez sortir pour travailler.» «Partout où c'est possible, le télétravail sera à nouveau généralisé», a-t-il poursuivi, expliquant que par rapport au premier épisode de confinement au printemps, «l'activité continuera avec plus d'intensité».

  • «Restez au maximum chez vous. Respectez les règles. La réussite dépend du civisme de chacune et chacun d'entre nous. Chaque heure compte», a déclaré le chef de l'Etat, précisant que le confinement durera a minima jusqu'au 1er décembre.

  • «Les bars et les restaurant seront fermés» a précisé Emmanuel Macron. Les visites dans les Ehpad et les maisons de retraite seront quant à elles autorisées en respectant les règles sanitaires.

  • «Certaines règles vont évoluer. Nos enfants ne sauraient être privés de contacts avec le système scolaire. Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés», a déclaré Emmanuel Macron. En revanche, les universités vont être fermées. Les cours se feront en ligne. 

  • Pour sortir de son domicile, il faudra de nouveau fournir une attestation, a fait savoir Emmanuel Macron. Les seules sorties autorisées seront pour «se rendre au travail, à un rendez-vous médical, porter assistance, faire ses courses ou prendre l'air».

    «Les réunions privées sont exclues», tout comme les rassemblements publics qui sont «interdits», a-t-il précisé.

Découvrir plus

Après avoir réuni son Conseil des ministres la veille sur «la dégradation massive, générale et largement inattendue que connaît l'Europe depuis plusieurs jours», Emmanuel Macron annonce, ce 28 octobre, les nouvelles mesures restrictives que va prendre le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. L'hypothèse qui semble la plus probable serait un confinement d'une durée de quatre semaines, c'est-à-dire jusqu'à la fin novembre, éventuellement renouvelable.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»