«Très choqués moralement» : des policiers se rassemblent à Champigny-sur-Marne (IMAGES)

«Très choqués moralement» : des policiers se rassemblent à Champigny-sur-Marne (IMAGES)© Charles Baudry
Vidéo
Des policiers rassemblés devant le commissariat de Champigny-sur-Marne, le 12 octobre.

Un rassemblement de policiers a été organisé devant le commissariat de Champigny-sur-Marne à l'appel de syndicats pour dénoncer son attaque ainsi que celle menée contre des fonctionnaires de police à Herblay quelques jours plus tôt.

Des policiers se sont rassemblés devant le commissariat de Champigny-sur-Marne le 12 octobre pour dénoncer l'attaque de l'établissement menée par une quarantaine de personnes à coups de barres de fer et de mortiers d'artifice, le 10 octobre. Ce rassemblement avait également pour objet de soutenir des policiers blessés (dont un grièvement) par balles à Herblay, le 7 octobre.

«Ce rassemblement, c’est en soutien pour les deux agressions vécues cette semaine. Celle de Herblay où on a tenté d’assassiner deux de mes collègues et l’attaque de Champigny-sur-Marne» a déclaré Angelo Bruno, le secrétaire régional adjoint du syndicat Unité SGP Police interrogé par RT France. «[Nous sommes] très choqués moralement [...] J'étais présent hier, lors de la visite, on s'est entretenu avec le ministre de l'Intérieur [Gérald Darmanin]. [...] Il a eu un discours cohérent avec nos revendications, on est un peu sur la même base, il le dit clairement : s'attaquer aujourd'hui à un policier, ça doit être puni à la hauteur de notre profession», a estimé le syndicaliste qui déclare attendre désormais les «actes» de l'exécutif. 

«C'est symbolique, c'est pour apporter toute notre solidarité. Rappeler que les policiers sont debout, qu'ils restent dignes malgré toutes les attaques dont ils font l'objet et qui compliquent de plus en plus leur métier, et rappeler qu'on attend des mesures, qu'on souhaite que les politiques prennent leur responsabilité, que ça dépasse un peu la communication politicienne», a estimé pour sa part le secrétaire général délégué Unité SGP police, Gregory Joron. «On va être reçu par le président de la République jeudi [15 octobre]», s'est-il par ailleurs réjoui.

«C'est un rassemblement solidaire par rapport à ce qu'il s'est passé à Herblay, la tentative d'homicide sur nos deux collègues, mais aussi la tentative d'homicide qui a eu lieu à Champigny. C'est pour ça qu'on est devant le commissariat de Champigny, pour apporter du soutien à nos collègues et montrer qu'une simple visite ministérielle ne va pas suffire à régler tous les problèmes», a déclaré le secrétaire régional adjoint Alliance Police, Eddy Deboste qui pointe du doigt le manque de matériel.

«Je sais qu'on va attraper les individus auteur de ces tentatives d'homicide mais derrière on veut une réponse pénale adéquate, forte [...] On va demander des effectifs supplémentaire sur Champigny. […] Il y a aussi des demandes plus générales, que ça soit au niveau des peines appliquées par la justice ou la revalorisation du métier de policier nuiteux pour augmenter le tarif horaire», a-t-il conclu.

Le commissariat de Champigny-sur-Marne avait déjà été la cible de tirs de mortiers en avril 2020 et en mai 2018.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»