Covid-19 : le recours contre la fermeture des bars à Marseille et Aix rejeté

- Avec AFP

Covid-19 : le recours contre la fermeture des bars à Marseille et Aix rejeté© NOEMIE OLIVE Source: Reuters
Les terrasses à Marseille seront bel et bien vides le soir

Le recours déposé par des restaurateurs et la région PACA, entre autres, contre l'arrêté imposant la fermeture totale pour 15 jours des bars et restaurants à Marseille et Aix-en-Provence a été rejeté par le tribunal administratif de Marseille.

Le tribunal administratif de Marseille a rejeté le 30 septembre le recours déposé notamment par des restaurateurs et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur contre l'arrêté imposant la fermeture totale pour 15 jours des bars et restaurants à Marseille et Aix-en-Provence.

L'avocat de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih), premier syndicat patronal des cafés, hôtels, restaurants, Grégory Nicolaï, a annoncé dans la foulée de cette décision son intention de saisir le Conseil d’État.

«Le juge a préféré jeter les clients dans la rue avec tous les risques que ça représente, alors que nous voulions être les alliés de l'ARS [Agence régionale de santé] pour combattre le virus», a réagi de son côté Bernard Marty, président de l'Umih. «Nous nous réservons le droit d'aller plus loin sur le plan juridique, et pas seulement juridique», a-t-il ajouté.

Le principe de précaution a primé mais le monde économique restera uni tant que les bars et les restaurants resteront fermés

«Le principe de précaution a primé mais le monde économique restera uni tant que les bars et les restaurants resteront fermés, C'est une décision intolérable et incompréhensible qui fait de Marseille une ville morte», a estimé pour sa part Philippe Korcia, président de l'UPE 13 (Union pour les entreprises). «Je réinvite le président [Emmanuel] Macron à venir pour voir tout ce qui a été mis en place», a-t-il poursuivi.

L'arrêté, qui vise à enrayer la propagation du Covid-19 dans les deux seules villes de France métropolitaine placées jusqu'à maintenant par le gouvernement en zone d'alerte maximale, a pris effet dans la nuit du 27 au 28 septembre à minuit, et est applicable jusqu'au 11 octobre compris, même s'il prévoit une clause de «revoyure» huit jours après son entrée en vigueur. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»