L'Académie de médecine appelle à rendre le vaccin contre la grippe «obligatoire» pour les soignants

- Avec AFP

L'Académie de médecine appelle à rendre le vaccin contre la grippe «obligatoire» pour les soignants© GEORGES GOBET Source: AFP
Vaccin anti-grippal, Bordeaux, octobre 2017 (image d'illustration).

Les soignants devront-ils tous être vaccinés contre la grippe saisonnière ? C'est ce que préconise l'Académie nationale de médecine en prévision d'un hiver qui pourrait être compliqué par la poursuite de l'épidémie de Covid-19.

Dans un contexte de reprise de l'épidémie de Covid-19 en France, «il est urgent de rendre obligatoire la vaccination contre la grippe pour l'ensemble du personnel soignant», recommande l'Académie nationale de médecine.

Constatant que «l'évolution actuelle des indicateurs épidémiologiques fait redouter la persistance d'une circulation du SARS-CoV-2 sur un mode épidémique jusqu'au printemps prochain», l'académie estime dans un communiqué que «le risque d'une saturation des services hospitaliers par l'addition de cas de grippe sévère aux cas de Covid-19, aggravée par l'incapacité des soignants malades, ne peut être encouru».

Or si le vaccin contre la grippe saisonnière est fortement recommandé pour les soignants, il n'est pas obligatoire et la proportion des professionnels se faisant vacciner «demeure insuffisante», estime l'instance de conseil des pouvoirs publics. 

En raison de leur exposition professionnelle, le risque d'infection grippale est plus élevé chez les soignants 

Lors de la saison 2018-2019, elle était estimée à 35% dans les établissements de santé (67% pour les médecins, 48% pour les sages-femmes, 36% pour les infirmiers et 21% pour les aides-soignants) et à 32% dans les Ehpad (75% pour les médecins, 43% pour les infirmiers, 27% pour les aides-soignants et 34% pour les autres paramédicaux), selon Santé publique France.

«En raison de leur exposition professionnelle, le risque d'infection grippale est plus élevé chez les soignants que dans la population générale. Ils sont souvent impliqués comme probable source de contamination dans les épidémies de grippe nosocomiale, sachant que 50 à 80% d'entre eux continuent de travailler quand ils sont infectés», rappelle l'Académie de médecine. 

«C'est une responsabilité éthique de protéger les patients dont ils ont la charge», juge-t-elle.

«En conséquence, l'Académie nationale de médecine considère qu'il est urgent de rendre obligatoire la vaccination contre la grippe pour l'ensemble du personnel soignant exerçant dans le secteur public ou libéral, dans les établissements de santé et dans les Ehpad, ainsi que pour les auxiliaires de vie pour personnes âgées.»

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière est habituellement lancée mi-octobre en France métropolitaine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»