130 CRS en renfort dans les Bouches-du-Rhône pour faire respecter le port obligatoire du masque

130 CRS en renfort dans les Bouches-du-Rhône pour faire respecter le port obligatoire du masque© CLEMENT MAHOUDEAU Source: AFP
Un CRS sur l'avenue du Prado à Marseille, en juin 2020 (image d'illustration).

Après l'extension de l'obligation du port du masque dans plusieurs villes des Bouches-du-Rhône, dont Marseille, le gouvernement a annoncé le détachement d'une compagnie de CRS dans le département, pour aider à faire appliquer cette mesure.

Dans le cadre des mesures prises pour lutter contre le coronavirus, le préfet de la région Sud/Provence-Alpes-Côte d’Azur Pierre Dartout a pris deux arrêtés, effectifs le 16 août, étendant l'obligation du port du masque dans 14 communes de Bouches-du-Rhône et notamment dans certains quartiers de Marseille.

Déjà obligatoire depuis le 8 août dans certaines zones de la cité phocéenne, notamment autour du Vieux-Port, le port du masque est étendu à l'ensemble des sept premiers arrondissements de la ville (qui en compte 16), les plus centraux, a indiqué Pierre Dartout. L'obligation est aussi étendue «aux espaces extérieurs des centres commerciaux comme à Plan-de-Campagne», une vaste zone de magasins proche de Marseille.

Dans ce contexte, le 17 août, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé sur France Bleu Provence l'arrivée d'une compagnie de 130 de CRS en renfort dans le département pour faire appliquer ces règles.

Les Français doivent avoir plus peur du virus que du gendarme

«Lors du conseil de Défense que nous avons tenu sous la présidence du chef de l’Etat, il a été décidé que les moyens en police seraient renforcés là où c’est nécessaire, en relation avec les préfets. Une compagnie de CRS supplémentaire est donc affectée à Marseille à partir de ce lundi [17 août]», a déclaré Gabriel Attal dans un entretien au journal local La Marseillaise. Il a pour autant ajouté qu'«on ne pourra[it] mettre un policier derrière chaque Français» et a invité «chacun à faire preuve de civisme, les Français doivent avoir plus peur du virus que du gendarme»

Auprès de France Info, Emmanuel Barbe a expliqué que ces CRS prêtaient «un sacré coup de main à l'ensemble des forces de police de Marseille». Selon le préfet de police des Bouches-du-Rhône, les forces de l'ordre n'effectueront pas uniquement des contrôles dans la cité phocéenne, mais «dans un grand nombre de villes du département, soit parce que ce sont des grandes villes, soit parce qu'elles sont très fréquentées par les touristes, comme La Ciotat ou Cassis». «Ça devient une mission courante des patrouilles habituelles lorsque ça s'impose», a-t-il également confié à France Info le 17 août.

Deux types de communes sont visées par l'arrêté : «Les communes les plus importantes du département qui disposent d'un centre attractif et dense», comme Aix-en-Provence et Arles, et les communes les plus touristiques, qu'elles soient en bord de Méditerranée, comme Cassis, La Ciotat, Carry-le-Rouet, ou dans l'intérieur des terres comme Saint-Rémy-de-Provence et les Baux-de-Provence, rapporte l'AFP. 14 communes en tout sont concernées dans les Bouches-du-Rhône et, pour chacune, «le périmètre a été délimité en accord avec les maires», selon le préfet.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»