En direct : Côte d'Azur, au lendemain des intempéries

Une voiture retournée à Cannes, après la nuit d'intempéries qui a fait 16 morts et trois disparus.© Eric Gaillard Source: Reuters
Une voiture retournée à Cannes, après la nuit d'intempéries qui a fait 16 morts et trois disparus.

Après les inondations qui ont frappé les Alpes-Maritimes, faisant 17 morts et quatre disparus, entre samedi 3 et dimanche 4 octobre, plusieurs représentants de la classe politique ont pris la parole. La question de l'après-catastrophe est discutée.

  • Le bilan en milieu d'après-midi était de 20 morts et deux disparus dans le secteur de Cannes, précise la préfecture

  • Les deux Allemands ont été retrouvés vivants à Villeneuve-Loubet selon la Préfecture

  • Les pompiers cannois ont indiqué qu'une femme avait été retrouvée sans vie à Cannes. Un décès qui fait grimper le bilan des intempéries à 20 morts.

  • La SNCF a averti que le trafic serait encore «fortement perturbé», mardi 6 octobre, mais qu'il y aurait une «amélioration notable» à partir du mercredi 7.

    Le réseau reste spécialement touché entre Nice et Toulon et entre Nice et Marseille. «les installations de sécurité n'étant pas achevées, les trains devront observer des limitations de vitesse importantes, et la densité de trafic sera réduite», a précisé la société, indiquant que certains «TGV sont supprimés sur la totalité de leur parcours. D'autres ont pour départ ou terminus exceptionnel les gares de Toulon ou Marseille».

  • Le bilan des intempéries en Côte d'Azur s'élève désormais à 18 morts et trois portés disparus. C'est la préfecture des Alpes-Maritimes qui a dévoilé ces nouveaux chiffres.

  • Le porte-parole du gouvernement, Stéphane le Foll, a annoncé sur France Inter : «Il va falloir que l'on regarde si on aurait pu anticiper ce qui s'est passé».

    «Est-ce qu'on aurait du être en vigilance météo rouge ?» s'est interrogé le ministre de l'Agriculture, qui affirme que les «météorologues [...] avaient parfaitement évalué le fait qu'il y avait un gros risque d'orage» mais «qu'ils n'avaient pas mesuré [...]  que ces orages sont restés statiques et ont fait que toute l'eau est tombée au même endroit».

  • Une réunion de crise aura lieu avant mercredi pour débloquer des fonds pour les sinistrés, a annoncé le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, au micro d'Europe 1. «Je n'attendrai pas mercredi pour réunir place Beauvau l'ensemble des services compétents, les assurances également», a affirmé le ministre.

    «Je veillerai à ce que les fonds de l'Etat - qui sont mobilisés pour venir en soutien aux collectivités locales, pour qu'on puisse venir réparer les ouvrages, qu'on puisse venir réparer les équipements publics -  soient mobilisés dans les meilleurs délais», a-t-il ajouté.

  • D'après le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, neuf personnes ont été interpellées pour avoir commis des «actes de pillage». Deux d'entre-elles vont être déférées devant la justice, alors que les sept autres sont encore en garde à vue.

    «Il y a des individus sans scrupules, des délinquants qui ne reculent devant rien», s'est attristé le ministre de l'Intérieur, expliquant que «la police est intervenue très rapidement pour mettre fin aux actes ignobles de ces individus».

  • Selon la préfecture des Alpes-Maritimes, le bilan est actuellement passé à 17 morts et quatre disparus. Le bilan précédent faisait état de 16 morts et cinq disparus.

  • Le candidat Les Républicains à la primaire Alain Juppé a lui aussi évoqué le sujet, lors d'une tribune pour RTL, LCI et Le Figaro. «Je pense que cet événement, dans son ampleur, n'était pas prévisible. Est-ce qu'il y a un lien entre tout cela et les dérèglements climatiques qui sont en cours ?» s'est-il interrogé. «On ne peut pas le prouver mais la question se pose puisqu'on voit ces phénomènes extrêmes se multiplier», continue le maire de Bordeaux.

    «Il ne faut pas construire n'importe comment. Aujourd'hui on prend énormément de précautions, sans doute dans le passé a-t-on été peut-être insuffisamment prévoyants», a-t-il supposé.

10% des précipitaions annuelles sont tombés dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 octobre 2015. Une catastrophe qui a fait 17 morts et quatre disparus. Suivez en direct les réactions après le drame.

En savoir plus : 16 morts et trois disparus dans des inondations sur la Côte d'Azur, Hollande sur place (DIRECT)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales