Affaire Adama Traoré : nouvelles investigations sur le passé du défunt et des gendarmes

- Avec AFP

Affaire Adama Traoré : nouvelles investigations sur le passé du défunt et des gendarmes© Christophe Archambault Source: AFP
Pancarte Justice pour Adama lors d'une manifestation de soutien à la famille d'Adama Traoré, à Paris (image d'illustration).

Les juges d'instruction parisiens en charge de l'enquête sur la mort d'Adama Traoré à l'été 2016 après son interpellation par des gendarmes ont ordonné de nouvelles investigations centrées sur le passé de cet homme et des gendarmes.

Comme le rapporte l'AFP ce 17 juillet, les juges d'instruction ont accepté dans une ordonnance le 10 juillet certaines demandes de Maître Yassine Bouzrou, avocat de la famille Traoré, notamment celles visant à joindre au dossier d'enquête l'ensemble des antécédents judiciaires ou des procédures dans lesquelles Adama Traoré a pu être impliqué. Les magistrats-instructeurs demandent notamment à ce que soient «mises en exergue» les procédures passées dans lesquelles Adama Traoré a été mis en cause et dans lesquelles les gendarmes qui l'ont interpellé étaient intervenus, ce qui pourrait permettre d'établir s'il existait un contentieux entre eux.

Les trois juges d'instruction demandent également que soient produits les dossiers administratifs des trois gendarmes ainsi que leurs antécédents judiciaires.

Ils ont en revanche refusé pour l'instant la reconstitution des faits demandée de manière répétée par Maître Bouzrou, expliquant qu'ils se prononceraient sur le sujet après le retour de la nouvelle expertise médicale confiée à quatre médecins belges et attendue pour janvier 2021.

Ils ont également refusé le dé-saisissement de l'enquête de l'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) au profit de la Brigade criminelle : l'IGGN se voit confier l'ensemble des nouvelles investigations, parmi lesquelles le travail d'identification de nouveaux témoins qui auraient pu assister à la première arrestation d'Adama Traoré.

«Nous constatons qu'après quatre années d'inertie et des manifestations dénonçant le déni de justice les juges ont, depuis le rassemblement devant le Palais de justice du 2 juin 2020, ordonné 16 actes d'investigation et une expertise médicale confiée à des médecins étrangers», a relevé Maître Bouzrou dans un communiqué. «Bien qu'il s'agisse d'une avancée positive pour le dossier, nous ne pouvons que déplorer le comportement des magistrats instructeurs et confirmer notre demande de récusation de ces derniers», a affirmé le conseil.

Le 19 juillet 2016, Adama Traoré est décédé dans la caserne des gendarmes de Persan, près de deux heures après son arrestation dans sa ville de Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise) et au terme d'une course-poursuite ayant succédé à une première interpellation.

Une marche et un «festival Adama» en souvenir du défunt sont prévus le 18 juillet à Beaumont-sur-Oise.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»