Municipales : le tribunal administratif de Nantes annule une élection pour cause d'abstention

Municipales : le tribunal administratif de Nantes annule une élection pour cause d'abstention© GEORGES GOBET Source: AFP
Des policiers se tiennent à l'entrée du tribunal administratif de Nantes le 18 juin 2015 (image d'illustration).

En raison d'un taux d'abstention élevé en période de crise du coronavirus, le tribunal administratif de Nantes a annulé les résultats du premier tour des élections municipales de Malville en Loire-Atlantique. La nouvelle maire va faire appel.

Le tribunal administratif de Nantes a annulé, par une décision du 9 juillet, les résultats des élections municipales de la commune de Malville (Loire-Atlantique), en raison du taux d'abstention élevé de 55,37% lors du premier tour du scrutin le 15 mars, a rapporté Ouest-France le 11 juillet. C'est la candidate arrivée en seconde position, Magali Janvier (liste sans étiquette), qui avait déposé un recours, jugeant que «l’abstention très importante liée à la crise sanitaire a porté atteinte à la sincérité du scrutin».

Un taux d'abstention nettement supérieur à celui des précédentes municipales

Le jugement du tribunal administratif de Nantes, dont des éléments ont été cités par Ouest-France, a notamment estimé que «le taux d’abstention, qui s’élève à 55,37 %, a été beaucoup plus important que lors de la précédente élection municipale (34,95 %)». Le tribunal a par ailleurs estimé que le «contexte» dans lequel s'est tenu ce scrutin, notamment les «messages diffusés par le gouvernement dans les jours précédant le vote», ont «dissuadé une partie significative des électeurs de se rendre au bureau de vote le 15 [mars]». 

En conséquence, la justice a estimé que la candidate arrivée en seconde position, Magali Janvier, est «fondée à soutenir que les circonstances […] ont été de nature à altérer la sincérité du scrutin et à fausser les résultats ».

La liste conduite par Martine Lejeune a remporté 548 voix (50,32%), devançant celle de Magali Janvier (283 voix, 25,98%). Une troisième liste a récolté 10,34% (258 voix). 

Le texte précise par ailleurs que la liste de la candidate élue, Martine Lejeune, «n’a obtenu que trois voix de plus que la majorité absolue qui conditionnait la victoire dès le premier tour». 

La maire va faire appel devant le Conseil d’Etat

«La maire va faire appel devant le Conseil d’État», a déclaré l'entourage de Martine Lejeune à l'AFP. Elle a par ailleurs déclaré dans des propos retranscrits par Ouest-France, qu'elle s'attendait à «plus d'impartialité» de la part de la justice, car l'abstention a été «encore plus forte au second tour». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»