Paris : Génération identitaire déploie une banderole sur le «racisme anti-blanc»

Paris : Génération identitaire déploie une banderole sur le «racisme anti-blanc»© Thomas Samson Source: AFP
Vidéo
Des militants du mouvement Génération identitaire déploient une banderole sur les toits de Paris, le 13 juin 2020, pendant la manifestation contre le racisme et les violences policières.

Des militants ont déployé une banderole dénonçant le «racisme anti-blanc» pendant la manifestation contre le racisme à Paris. Alors que plusieurs personnes intervenaient pour la déloger, des affrontements ont éclaté sur les toits de la capitale.

Alors que se déroule ce 13 juin une nouvelle journée de mobilisation contre le racisme et les violences policières, des militants du mouvement Génération identitaire, organisation politique anti-immigration, nationaliste et identitaire, ont déployé une banderole pour dénoncer le «racisme anti-blanc».

Pendant que des milliers de manifestants se massaient sur la place de la République à Paris, des membres du mouvement créé en 2012 ont profité du moment pour afficher un message de plusieurs mètres sur un des toits de la capitale, juste en face du rassemblement. «Justice pour les victimes du racisme anti-blanc #WhiteLivesMatter Génération identitaire», ont-il fait savoir.

Un geste qui n’a pas manqué de susciter de vives réactions dans la foule. «Pas de quartier pour les fachos et pas de fachos dans mon quartier» ont scandé les manifestants ou encore «A bas les fachos», tout en faisant des doigts d’honneur en direction de la banderole, d’après des images mises en ligne par un journaliste du Figaro.

Quelques minutes après le déploiement de la banderole, plusieurs personnes sont apparues au dernier étage de l’immeuble et ont commencé à déchirer et découper le message sous les applaudissements.

Des affrontements ont alors éclaté sur les toits de Paris entre les militants identitaires et les individus montés pour déloger la banderole, selon des images captées par le journaliste Brice Ivanovic.

Selon plusieurs sources, dont Le Parisien de source policière, au moins 12 personnes ont été interpellées en marge du déploiement de la banderole. «On ignore encore si tous sont des militants identitaires ou si des militant "antifa", également montés sur le toit, ont également été appréhendés», précise le quotidien.

6 000 personnes seraient présentes sur la place de la République d'après une source policière, citée par BFMTV. Deux rassemblements sont prévus ce 13 juin à Paris, comme dans de nombreuses autres villes en France, principalement à l’appel du collectif «La vérité pour Adama», emmené par Assa Traoré.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»