Municipales : pas opposé à un second tour en juin, le Conseil scientifique reste toutefois prudent

Municipales : pas opposé à un second tour en juin, le Conseil scientifique reste toutefois prudent© Jeff Pachoud Source: AFP
Premier tour des élections municipales à Lyon le 15 mars 2020.

Le Conseil scientifique juge nécessaire une nouvelle évaluation 15 jours avant le potentiel second tour des municipales en juin, alors que la tenue du premier tour à la veille du confinement avait été particulièrement décriée.

Dans un avis daté du 18 mai, le Conseil scientifique sous-entend qu'il n'est pas opposé à l'organisation d'un second tour des élections municipales en juin. Il note en effet que la situation sanitaire s'est «nettement améliorée» par rapport au début du confinement.

Mais il juge nécessaire une nouvelle évaluation 15 jours avant le scrutin, car selon lui, «il est encore trop tôt pour évaluer le niveau de circulation de SARS-CoV-2 durant le mois de juin 2020». «Cette évaluation pourrait alors motiver, selon ses résultats, une nouvelle interruption du processus électoral», prévient le Conseil.

Le groupe d'experts missionné par le gouvernement a publié son rapport à la veille des consultations avec les responsables des partis politiques.

Cette évaluation pourrait alors motiver, selon ses résultats, une nouvelle interruption du processus électoral

Selon les experts, le risque ne vient pas tant du vote que de la campagne électorale, qui présente selon eux des «risques sanitaires importants», à cause des «meetings électoraux» et «des actions des candidats ayant pour effet des rencontres ou des rassemblements physiques». Ils estiment que l'organisation des campagnes doit être «profondément modifiée».

D’un point de vue sanitaire, la tenue d’un seul tour de scrutin plutôt que deux, indépendamment des dates retenues, est de nature à réduire les risques sanitaires, au sens statistique du terme

Dans son avis prudent, invitant à réévaluer la situation au fil des semaines, le Conseil ne s'est pas prononcé sur une date. Mais il a recommandé de ne s'en tenir qu'à un seul tour de scrutin, renvoyant à une tenue des élections en juin. Car des élections en septembre impliqueraient d'annuler le premier tour, qui serait à réorganiser pour environ 4 800 communes qui n'ont pas élu un conseil municipal complet le 15 mars. 

Le second tour des élections municipales, prévu le 22 mars, avait été annulé en raison de la crise sanitaire. Le maintien du premier tour avait été très contesté avant sa tenue, et vivement critiqué durant le confinement, certains l'accusant d'avoir contribué à propager l'épidémie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»