Politiques et pétitions citoyennes souhaitent que les soignants se joignent au défilé du 14 juillet

Politiques et pétitions citoyennes souhaitent que les soignants se joignent au défilé du 14 juillet© Lionel Bonaventure Source: AFP
Défilé du 14 juillet 2019 sur les Champs Elysées à Paris.

Une poignée d'élus et des pétitions en ligne demandent que les «héros» de la lutte contre le Covid-19, tels les soignants, les éboueurs et les personnels de la petite enfance œuvrant durant l'épidémie puissent être associés au défilé militaire.

Des blouses blanches arpentant les Champs-Elysées sous les bravos le jour de la fête nationale ? L'idée a séduit de nombreux citoyens, émus par les efforts des «héros du quotidiens» du combat contre le coronavirus. Des exhortations à ce sujet fleurissent sur les réseaux sociaux, quelques pétitions ont été lancées. «Médecins, infirmier(e)s, aide-soignant(e)s, ambulanciers, personnels administratifs et techniques sont en première ligne. Ils sont nos héros et méritent la reconnaissance de toute la Nation», plaide l'une d'entre elles. Certaines proposent même d'associer au défilé du 14 juillet tous les métiers ayant prêté main forte durant l'épidémie : employés des pompes funèbres, pompiers, éboueurs, boulangers...

Quelques élus ont également appuyé cette idée en adressant une lettre au président français, comme les députés Catherine Dumas (Les Républicains, LR) ou Damien Adam (LREM). Ce dernier souhaite que les soignants «puissent défiler lors de la fête nationale aux côtés de nos militaires et de nos forces de gendarmerie» afin de «mettre en avant ces soldats exemplaires de la première ligne de front face au Covid-19».

Au rang des honneurs nationaux, Emilie Bonnivard, une députée LR de Savoie, avait suggéré fin mars de décerner la Légion d’honneur aux personnels hospitaliers morts du coronavirus et a déposé une proposition de loi en ce sens. 

Sur les réseaux sociaux, de nombreux soignants ont répliqué à ces propositions honorifiques en demandant plutôt des salaires décents, en réponse aux requêtes qu'ils portaient depuis plus d'un an durant leurs mouvements de grève.

La question du maintien du défilé du 14 juillet reste dans tous les cas de figures hypothétique en ces temps d'épidémie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»