Déjà 15 000 lettres envoyées aux personnes âgées isolées en Ehpad via le site «1 lettre 1 sourire»

Déjà 15 000 lettres envoyées aux personnes âgées isolées en Ehpad via le site «1 lettre 1 sourire»© Regis Duvignau Source: Reuters
Des lunettes de vue sur les genoux d'une personne âgée en Ehpad (image d'illustration).

Cibles fragiles du coronavirus du fait de leur âge, les résidents d'Ehpad sont coupés du monde depuis le début du confinement. Une situation qui a fait naître le projet «1 lettre 1 sourire», qui permet aux Français d'écrire à ces personnes isolées.

Alors qu'un profond malaise traverse le milieu des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, plus connus sous l'acronyme Ehpad, une bande de dix cousins a travaillé afin de mettre en place un site internet permettant aux Français d'écrire des lettres aux personnes âgées coupées du monde depuis le début du confinement.

On en est déjà à 15 000 lettres reçues

«De l'amour en quelques clics. Envoyez des lettres aux personnes isolées», peut-on lire en page d'accueil du site «1 lettre 1 sourire». Contactée par nos soins ce 30 mars, Mathilde, étudiante de 21 ans, fait partie des dix personnes à l'origine du projet. «On en est déjà à 15 000 lettres reçues», nous explique-t-elle, quelques jours seulement après une mise à jour du site avec l'aide de l'association Tous au Web.

Déjà 15 000 lettres envoyées aux personnes âgées isolées en Ehpad via le site «1 lettre 1 sourire»© 1lettre1sourire.org
«De l'amour en quelques clics», le slogan disponible sur le site 1 lettre 1 sourire.

Une initiative familiale

Fille du directeur des régions Nord et Île-de-France de la fondation Partage et vie, spécialisée dans la lutte contre les exclusions sociales liées aux situations de dépendance, Mathilde explique que l'équipe familiale a dans un premier temps contacté des établissements via l'institution de son père. «Des Ehpad se sont passé le mot et des établissements nous ont ensuite contactés via Facebook», confie-t-elle avant d'expliquer que près de 150 établissements participaient désormais au projet.

«Dès l'annonce du confinement, mon père nous avait encouragés à écrire aux personnes isolées [...] C'est à ce moment qu'avec mes cousins, on s'est mis en tête de rendre la démarche accessible à tous», raconte Mathilde.

De fait, le projet familial a d'abord réuni dix cousins autour de l'initiative. «On a de 13 à 24 ans», s'amuse Mathilde, selon qui chacun contribue selon ses capacités. «Aujourd'hui, le site fonctionne avec la contribution de personnes supplémentaires, qu'on mentionne dans l'onglet "les copains qui aident"», explique-t-elle encore.

c'était un magnifique cadeau de voir leur sourire à nouveau sur leur visage

«Hier, nous avons distribué certaines de vos lettres à nos résidents. Si vous saviez le bonheur qu'ils ont exprimé, eux qui sont confinés en chambre depuis deux semaines ! C'était merveilleux vraiment ! Je tenais donc à vous remercier pour votre travail, c'était un magnifique cadeau de voir leur sourire à nouveau sur leur visage», peut-on lire dans le témoignage d'une psychologue clinicienne en Ehpad dans les Yvelines, que Mathilde nous a fait parvenir. 

Une initiative qui pourrait perdurer après la crise sanitaire en cours, envisage Mathilde, qui ne s'interdit pas pour l'heure de prévoir de potentielles évolutions du projet, comme par exemple l'élargissement des destinataires à d'autres profils en situation de dépendance.

Pour l'heure, le Covid-19 fait des ravages dans les Ehpad. Le personnel soignant tente de faire face à l'épidémie malgré l'absence de véritables moyens. Beaucoup dénoncent aujourd'hui le manque d'anticipation du gouvernement.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»