Covid-19 : la Russie propose un traitement inspiré par la France à base d'un antipaludéen

Covid-19 : la Russie propose un traitement inspiré par la France à base d'un antipaludéen© OLGA MALTSEVA / AFP Source: AFP
Un homme est testé pour le Covid-19 à Saint-Pétersbourg le 23 mars.

L'Agence russe de biomédecine a annoncé avoir développé un traitement contre le Covid-19 combinant un antipaludéen, la Méfloquine, et des antibiotiques, sur le modèle de travaux menés en Chine et en France.

Les recherches menées en Chine et en France sur le potentiel de médicaments antipaludéens comme remède au Covid-19 ont inspiré l'Agence fédérale russe de biomédecine, qui a annoncé la mise en place d'un protocole pour le traitement de l'infection à coronavirus. 

Le Centre de recherche Farmzachtchita, relevant de l’Agence fédérale russe de biomédecine, a conçu un schéma de traitement de l'infection à coronavirus sur la base d’un médicament contre le paludisme, la Méfloquine, combiné à des antibiotiques.

«Ce médicament à haute sélectivité bloque l'effet cytopathique du coronavirus dans les cellules et inhibe sa réplication ; l'effet immunosuppressif de la Méfloquine empêche quant à lui la réponse inflammatoire causée par le virus. L'ajout de macrolides et de pénicilline synthétique bloque non seulement la formation du syndrome bactérien et viral secondaire, mais permet également d'augmenter la concentration d'agents antiviraux dans le plasma sanguin et les poumons. Cela fournit un traitement efficace aux patients atteints de l’infection à coronavirus de gravité variable», a expliqué Veronika Skvortsova, chef de l’agence, dans des propos rapportés par l'agence Ria Novosti.

La Méfloquine pourrait aussi être utilisée de façon préventive pour «contrôler efficacement» l'épidémie, selon la scientifique. 

La semaine précédente, le service de presse du ministère russe de la Santé a annoncé que le séquençage du génome du coronavirus responsable du Covid-19 avait été réalisé, ouvrant la voie à la conception d'un vaccin. 

L'épidémie de Covid-19 progresse en Russie, où 1 264 cas de coronavirus ont été enregistrés, une hausse de 228 cas en 24 heures. 

Plusieurs traitements expérimentés en France et en Europe 

En France, le traitement combinant un antipaludique, l'hydroxychloroquine, à l'azithromycine (un antibiotique) a été promu par le professeur Didier Raoult, directeur de l'Institut Hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée infection, provoquant un intense débat en France et à l'international sur l'efficacité de ce protocole contre le Covid-19. 

Cette molécule a été ajoutée, avec d'autres traitements potentiels, à l'essai européen Discovery, lancé dans plusieurs pays, pour tester quatre médicaments sur 3 200 patients dont 800 cas graves en France. 

«Vous savez, il n'existe hélas aucun traitement spécifique contre le coronavirus qui ait fait ses preuves», a rappelé le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre le 28 mars, appelant la population à la patience. 

En attendant les résultats des essais cliniques, le ministre de la Santé a cependant autorisé la prescription dérogatoire de l'hydroxychloroquine à l'hôpital pour les cas graves de Covid-19, le temps que les études menées sur le médicament et d’autres traitements candidats prouvent leur efficacité. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»