Protection renforcée autour de Macron, télétravail... L'Elysée tente de contrer le coronavirus

Protection renforcée autour de Macron, télétravail... L'Elysée tente de contrer le coronavirus© Ludovic Marin/Pool via REUTERS
Emmanuel Macron lors d'une visite au Samu, confronté à l'épidémie de coronavirus (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Alors que le ministre de la Culture est atteint par le coronavirus, l'Elysée tente de limiter les risques de contamination en interne. Un proche collaborateur du chef de l’Etat travaille par exemple depuis son domicile, à titre de précaution.

Alors que le coronavirus a contaminé, parmi des centaines d'autres Français, le ministre de la Culture Franck Riester, l'Elysée a mis en place plusieurs mesures visant à limiter les risques de contagion au plus haut sommet de l'Etat.

Patrick Strzoda tenu à distance à titre de précaution

Patrick Strzoda, directeur de cabinet du président Emmanuel Macron et l'un de ses plus proches collaborateurs, va travailler à distance, depuis chez lui,car il a été au contact d'un cas de coronavirus la semaine dernière, selon la présidence qui confirmait ainsi une information de M6. «Il sera testé aujourd'hui ou demain. Son adjoint assure la continuité du service», a précisé l'Elysée qui ajoute qu'il ne présente pas de symptômes.

La protection autour d’Emmanuel Macron renforcée 

Dans le même temps, face à la propagation du virus, l’Elysée a décidé de prendre une batterie de mesures pour limiter le risque de contamination au sein de l’équipe présidentielle. Ainsi, comme l’a révélé plus tôt France inter, «la présidence veut limiter les réunions et privilégier téléphone et visioconférences». Par ailleurs, «des salles dédiées seront installées, les chaises espacées d’un mètre» et «chaque espace accueillant une réunion sera désinfecté». 

Il ne fait pas partie des personnes les plus vulnérables

Dans les bureaux d’Emmanuel Macron qui n’accueillent désormais plus de réunions, une attention particulière est portée aux objets qu’il touche afin de «préserver [son] espace de travail», a fait savoir l’Elysée qui a en outre indiqué qu’«un espace est maintenu autour de lui».

Contrôle du personnel

Les 800 membres du personnel de l'Elysée font également l'objet d'un contrôle : ceux d'entre eux ayant été en contact avec une personne contaminée ou s’étant rendus dans un foyer de contamination (cluster), ont été invités à rester chez eux. Les visites publiques ont par ailleurs été suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Malgré ses fréquents déplacements – il s’est rendu dans la matinée du 10 mars dans un centre d’appel 15 du Samu – et alors que le ministre de la Culture Franck Riester a été contaminé par le virus, le chef de l’Etat ne fera pas pour l’heure l’objet d’un examen de détection au covid-19 : «Cette option n'a pas été retenue car il devrait alors l'être tous les jours, et ça n'est pas de bon aloi que de rajouter du travail aux laboratoires alors qu'il ne fait pas partie des personnes les plus vulnérables», explique un proche conseille au JDD.  

En France, au 9 mars, plus de 1 400 cas de contaminations et 30 morts ont été recensés. Afin de freiner la propagation de l'épidémie le gouvernement a récemment annoncé l'interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix