Des centaines de personnes rassemblées à Levallois-Perret en hommage à Cédric Chouviat

Des centaines de personnes rassemblées à Levallois-Perret en hommage à Cédric Chouviat© Twitter, @JobAlexandre78
images
Des citoyens se sont rassemblés à Levallois-Perret (92) pour une marche blanche en hommage à Cédric Chouviat.

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies à Levallois-Perret, lors d'une marche blanche en hommage à Cédric Chouviat, livreur de 42 ans et père de cinq enfants, mort après son arrêt cardiaque lors d'un contrôle policier.

Une marche blanche en hommage à Cédric Chouviat, livreur de 42 ans décédé des suites d'un arrêt cardiaque après un contrôle de police à Paris, s'est déroulée ce 12 janvier devant l'hôtel de ville de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), qui a autorisé le rassemblement. 

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies et ont pris la direction du complexe sportif Louison-Bobet. Parmi eux, des élus de Levallois, comme Isabelle Balkany, la maire de la ville par intérim.

«Cédric est le dernier d'une longue liste de personnes qui sont mortes en France sous les coups de la police», a affirmé l'avocat de la famille Chouviat lors de ce rassemblement.

Des membres de la famille de Cédric Chouviat était aussi présente. Son père a pris la parole. «Je vous remercie, mon épouse et moi, d'être là. On sent que ça vient du cœur», a-t-il notamment dit.

Rassemblement soutenu par les proches de Cédric Chouviat

Après avoir été reçus, le 7 janvier, par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, les proches de Cédric Chouviat ont donc soutenu cet appel au rassemblement, lancé à l'initiative de la Ligue des droits de l’Homme

«En hommage à notre ami levalloisien, Cedric Chouviat, en présence de son épouse Doria et de ses cinq enfants Ryan, Sofia, Sulayman, Soukaina et Issa, une marche blanche est organisée le dimanche 12 janvier 2020 à 14h30 à Levallois», peut-on lire sur le site de la ville de Levallois. «Départ de l’Hôtel de Ville pour se rendre au Complexe sportif Louison-Bobet, le site préféré de Cédric pour se ressourcer», précise le communiqué.

Asphyxie «avec fracture du larynx»

Conduit en réanimation à l’hôpital Georges-Pompidou à Paris (XVe arrondissement) dans la foulée du contrôle de police du 3 janvier, Cédric Chouviat est décédé le 5 janvier, vers 3h30. Selon l'avis médical, ce livreur de 42 ans, père de cinq enfants, «a fait un arrêt cardiaque suite à un manque d’oxygène». L'autopsie évoque elle une asphyxie «avec fracture du larynx». La famille a porté plainte, et une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de sa mort.

Lire aussi : La famille de Cédric Chouviat, livreur décédé après un contrôle de police, évoque un «assassinat»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»