Feux de voitures, policiers et pompiers pris à partie... un Nouvel An «animé» dans plusieurs villes

Feux de voitures, policiers et pompiers pris à partie... un Nouvel An «animé» dans plusieurs villes© FREDERICK FLORIN / AFP Source: AFP
Une voiture incendiée à Strasbourg, dans la nuit du 31 décembre 2019 au 1er janvier 2020.

La Saint-Sylvestre a été rythmée par des épisodes de violences urbaines. Des voitures ont été brûlées dans de nombreuses communes, des fonctionnaires ont été la cible de violences à Strasbourg et des tirs ont été entendus à Montpellier.

La nuit du 31 décembre au 1er janvier n'a pas été de tout repos pour les forces de l'ordre dans de nombreuses villes françaises. A Strasbourg, Montpellier, Limoges, Nantes, ou encore Mantes-la-Jolie, le réveillon de la Saint-Sylvestre a en effet été marqué par de nombreux épisodes de violences urbaines plus ou moins graves. Le bilan officiel de la nuit n'est pas encore connu pour l'Ile-de-France.

Feux de voitures à Nantes et Limoges

A Nantes, le quartier Malakoff a été le théâtre d'incendies criminels. Selon le quotidien régional Ouest-France, au moins quinze voitures ont été incendiées dans ce quartier situé au sud-est de la préfecture de Loire-Atlantique. 

D'autres zones la ville n’ont pas été épargnées, comme l'indique une source policière à Ouest-France : «On en a eu un peu partout.» Selon les témoignages recueillis par le quotidien, les incidents ont eu lieu jusqu'à 3h du matin, empêchant les habitants de dormir. Les transports en commun ont été interrompus à plusieurs reprises.

Même constat à Limoges, où des habitants se sont réveillés ce 1er janvier avec leur voiture calcinée. «On a cramé ma voiture et celle de ma mère rue de Corgnac à Limoges si vous avez vu quelque chose dites le moi», a twitté une internaute limougeaude.

Entre 26 et 36 véhicules ont été incendiés à Limoges, selon le quotidien régional Le Populaire du Centre. De plus, des fonctionnaires ont été la cible de violences lors de leurs interventions. «Les secours et les forces de l'ordre ont été pris à partie, notamment par des jets de projectiles de la part de petits groupes», a indiqué le directeur de cabinet du préfet de Haute-Vienne, au Populaire du Centre.

Des fonctionnaires blessés à Strasbourg

En Alsace, la nuit de la Saint-Sylvestre a, comme à l'accoutumée, été particulièrement agitée. A Strasbourg, plusieurs fonctionnaires ont été blessés, rapporte une source policière - sans qu'on connaisse la gravité de ces blessures. Là aussi, des voitures ont été incendiées : 220 à Strasbourg et 70 de plus dans le département du Haut-Rhin, selon un bilan officiel rapporté par l'Alsace. «On n'avait pas connu une telle situation depuis de nombreuses années», a expliqué l'adjoint au maire de Strasbourg en charge de la sécurité aux Dernières nouvelles d'Alsace

A la suite de ces événements, le président du conseil d'administration du Service départemental d'incendie et de secours 67 a réagi sur Facebook, évoquant un guet-apens tendu aux pompiers. «Inadmissible ! Insupportable ! Guet-apens tendu à nos sapeurs-pompiers en mission d’extinction de voitures en feu, cette nuit, dans certains quartiers de l’Eurométropole. Pompiers blessés et choqués comme on ne l’imagine pas. Un vrai problème grave que cette atmosphère tendue de guérilla urbaine croissante, ultra-violente, en bandes organisées», a-t-il écrit.

Des tirs entendus à Montpellier

A Montpellier, des tirs à l'arme à feu ont retenti dans la soirée du 31 décembre, selon Le Midi Libre. «Ils n'ont pas fait de blessé, mais un projectile a fini sa course dans un appartement, après avoir traversé une vitre», ajoute le quotidien local.

Les policiers tentent de déterminer la provenance de ces tirs.

Plus à l'ouest, mais toujours dans le Sud de la France, à Toulouse, aucun n'incident grave n'a été déploré mais des voitures et des poubelles ont été brûlées, rapporte La Dépêche du Midi.

Voitures brûlées dans le Rhône et les Yvelines

A Venissieux, dans la banlieue lyonnaise, les feux de voitures ont débuté le 30 décembre, pour se poursuivre jusqu'au 1er janvier, indique Le Progrès. «Je n'ai jamais vu autant de voitures brûlées sur Vénissieux en 40 ans. Beaucoup de larmes ce matin», déplore un internaute. 

Des incidents similaires ont également été signalés à Villeurbanne, près de Lyon.

Selon les informations du Parisien, au moins 31 voitures ont brûlé dans les Yvelines. 27 véhicules ont été incendiés et quatre ont pris feu par propagation. Dans cette commune d'Ile-de-France, c'est la ville de Mantes-la-Jolie qui aurait été la plus touchée avec huit voitures incendiées.

Lire aussi : Nouvel An : les rassemblements «se revendiquant des Gilets jaunes» interdits sur les Champs-Elysées

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»