Jean-Luc Mélenchon salue le «grand progrès» de Marine Le Pen qui appelle à manifester le 5 décembre

Jean-Luc Mélenchon salue le «grand progrès» de Marine Le Pen qui appelle à manifester le 5 décembre© CLEMENT MAHOUDEAU / AFP Source: AFP
Jean-Luc Mélenchon, le 9 novembre 2019, à Marseille.
Suivez RT France surTelegram

Le leader de LFI a loué l'attitude de la patronne du RN qui a appelé à battre le pavé contre la réforme des retraites. Tout en rappelant les divergences, Jean-Luc Mélenchon estime que les adhérents du RN sont les «bienvenus» lors de la manifestation.

Jean-Luc Mélenchon met son animosité politique de côté à l'encontre du Rassemblement national (RN), ce 5 décembre. A Marseille, interrogé par des journalistes avant le départ du cortège des manifestants, le leader de La France insoumise (LFI) a loué la position prise par Marine Le Pen, qui a appelé à descendre dans la rue contre la réforme des retraites. «Même Mme Le Pen dit qu'il faut manifester, c'est un grand progrès», a-t-il déclaré tout en rappelant néanmoins ses habituels points de divergences avec la présidente du RN. 

«Je ne suis pas étonné qu'un salarié, quel que soit son vote politique, parce que c'est de ça dont on parle, à un moment donné, défende ses intérêts avec les autres et moi je trouve ça très bien [...] Si vous voulez, même madame Le Pen dit qu'il faut manifester, alors c'est un grand progrès», a expliqué le député des Bouches-du-Rhône. «D'habitude elle passe son temps à chercher des pouilles aux arabes et aux musulmans et pour une fois elle a compris que quelle que soit sa religion et sa couleur de peau, on a tous des intérêts communs et qu'on est semblables [...] Elle est en train de faire un progrès en quelque sorte en direction de l'humanisme. Je ne vais quand même pas me plaindre de ça», a-t-il ajouté.

En outre, le patron des insoumis a invité les sympathisants du Rassemblement national à se joindre au cortège en laissant de côté les divergences politiques. «Quant à ses adhérents [du RN] sur le terrain ils sont les bienvenus, car aujourd'hui ils viennent dans la tenue de cheminot, de gazier, d'électricien...», a-t-il conclu.

Marine Le Pen n'est pas dans le cortège

Pourtant, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen ne seront pas cote-à-cote dans les rues de Paris ou de Marseille. Si elle a apporté son soutien «sans réserve» aux manifestants, et a affirmé comprendre «parfaitement qu'il y ait une journée de grève», la présidente du Rassemblement national a affirmé qu'elle n'irait pas elle-même manifester.

A l'inverse, d'autres cadres du RN devraient être dans la rue, comme le trésorier du parti Wallerand de Saint-Just, et Jean-Lin Lacapelle, délégué national aux ressources.

Le RN lance une pétition, LFI propose une contre-réforme

En réponse à la réforme des retraites du gouvernement, le Rassemblement national a lancé de 5 décembre une pétition. Objectif : «exiger», à l'issue de la présentation de la réforme, «un référendum: pour ou contre la réforme des retraites». Marine Le Pen a appelé les Français à «exprimer leur désaccord» avec le projet du gouvernement.

Côté insoumis, les dirigeants ont tous prévu de battre le pavé. La France insoumise a d'ailleurs élaboré un «contre-projet» de réforme, réalisé avec l'aide d'économistes. Celui-ci prévoit notamment une modulation des cotisations des entreprises en fonction d'objectifs sociaux et écologiques. Les entreprises qui délocalisent, qui polluent ou qui ne respectent pas l'égalité salariale hommes-femmes verraient leurs cotisations augmenter. Les autres conserveraient leurs cotisations aux montants actuels, et se verraient même accorder des prêts à taux zéro pour leurs investissements.

Lire aussi : Grève du 5 décembre : qu'en pensent les différents partis ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix