Le Haut-Commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU dénonce les expulsions des roms en France

Le Haut-Commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU dénonce les expulsions des roms en France© Eric Gaillard Source: Reuters
Un camp de roms dans la banlieue de Nice.
Suivez RT France surTelegram

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a dénoncé la «politique nationale systématique d'expulsions de force des Roms» en France, 2 semaines après l'évacuation du «Samaritain», plus vieux bidonvilles du pays. 

Zeid Ra'ad Al Hussein a appelé les autorités françaises à «remplacer cette politique punitive et destructrice par une politique véritablement inclusive».

Fin août, le Samaritain, l'un des plus anciens bidonvilles roms de France, a été évacué malgré l'intervention de l'évêque, la présence d'enfants scolarisés et une importante mobilisation citoyenne. La décision de l'évacuation avait été très critiquée.

M. Zeid a déploré que les habitants du camp n'avaient pas été prévenus de cette expulsion, alors que la loi exige que les résidents soient mis au courant au minimum 24h avant.

De plus, selon lui, l'évacuation a eu lieu tôt dans l'après-midi alors que les habitants étaient absents. Ainsi, des biens leur appartenant ainsi que certaines pièces d'identité auraient été détruits. Seul un petit nombre de familles se sont vu offrir un hébergement et pour trois nuits uniquement. «De ce fait, la plupart de ces personnes sont devenues sans abri»., a fustigé M. Zeid. 

Le Haut-Commissaire a aussi souligné que les événements de La Courneuve ne sont que «les derniers d'une série d'expulsions forcées collectives de migrants Roms en France depuis 2012» et a fait part de sa préoccupation devant des rapports faisant état de nouvelles expulsions à venir.

D'après le Haut-Commissaire, les expulsions forcées de Roms et de gens du voyage ont continué ces dernières années dans plusieurs pays de la région, (en plus de la France), dont la Bulgarie, l'Albanie, la République tchèque, la Grèce, la Hongrie, l'Italie, la Roumanie, la Russie, la Serbie, la Turquie et le Royaume-Uni.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix