Le directeur adjoint d'une prison du Pas-de-Calais pris en otage a été libéré

© Charles Platiau Source: Reuters

Selon la préfecture, le directeur adjoint de la prison de Vendin-le-Vieil, dans le Pas-de-Calais, a été retenu en otage par un détenu considéré comme «particulièrement dangereux». Il a finalement été libéré par le Raid peu avant 15 heures.

Le directeur de la prison de Vedin-le-Vieil, pris en otage ce matin à 11 heures a été libéré sain et sauf, ont expliqué cette après-midi des sources syndicales. Le Raid a quitté les lieux de cette prison ultra-sécurisée, ont expliqué ces même sources, sans préciser si le preneur d'otages s'était rendu, ou avait été mis hors d'état de nuire par les policiers.

Vers 11 heures ce mercredi, «un détenu particulièrement dangereux» avait pris en otage le directeur adjoint de la maison centrale de Vendin-le-Vieil, près de Lens. Pendant plus de trois heures, l'homme a été retenur par le preneur d'otages qui était «armé». Il avait réussi à retenir le directeur-adjoint dans la salle des audiences située dans le quartier d'isolement.

Le mis en cause était déjà connu des services pénitentiaires pour avoir été l'auteur d'une prise d'otage en 2013 à la prison de Condé-sur-Sarthe, près d'Alençon (Orne). Le détenu était arrivé en mai dans cette prison ultra-sécurisée.

La prison de Vendin-le-Vieil, située à quelques kilomètres au nord de Lens et à une trentaine de kilomètres m au sud de Lille, a fini d'être construite en septembre 2014 et possède une capacité d'environ 250 détenus et de 22.000 m2. «En prévision de l'arrivée des personnes détenues condamnées à de longues peines, des dispositifs de sûreté très perfectionnés ont été installés à Vendin-le-Vieil» peut-on lire sur le site internet. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales