«Gazés en plein visage», un couple de touristes est évacué des Champs-Elysées (VIDEO)

«Gazés en plein visage», un couple de touristes est évacué des Champs-Elysées (VIDEO)© Facebook : Sputnik France Source: Sputnik
choc
Capture d'écran d'un Facebook Live de Sputnik France, le 21 septembre 2019.

Après une journée de mobilisation émaillée par des tensions entre forces de l'ordre et manifestants, des heurts ont perduré dans la soirée, sur les Champs-Elysées. Un couple de touristes y explique avoir été gazé en plein visage, par des policiers.

Marqué par l'acte 45 des Gilets jaunes et l'organisation de marches pour le climat, ce 21 septembre a vu fleurir des rassemblements dans plusieurs grandes villes de France. La nuit tombée à Paris, alors que des tensions entre certains manifestants et les forces de l'ordre perduraient sur l'avenue des Champs-Elysées et aux alentours, un couple de touristes a affirmé avoir été gazés par des policiers pendant qu’ils tentaient de quitter les lieux. Il était environ 21h30 quand un reporter de Sputnik les a rencontrés sur la célèbre avenue, en pleine diffusion d'une vidéo en direct sur Facebook.

«Nous nous dirigions vers notre voiture [et] des policiers sont arrivés, ils ont commencé à nous pousser, nous leur avons dit : "Nous sommes en train de partir, c’est tout.", et ils nous ont gazés en plein visage, après que nous leur avions expliqué que nous allions simplement à notre véhicule», relate alors le couple, encore traumatisé par l'incident.

Comme en témoigne la vidéo intégrale, le couple a été pris en charge par des pompiers.

Dans la capitale, malgré les échauffourées de la journée, la préfecture de police s'est félicitée d'être parvenue à contenir les débordements. «Une journée agitée mais qui s’est globalement bien passée [...] La situation a été maîtrisée. Les casseurs n’ont pas pu trouver de champs d’expression. Ils ont été incapables de se créer des opportunités, grâce à l’anticipation et à la réactivité des forces engagées», a commenté la préfecture citée par Le Figaro.

A 20h, 120 personnes étaient en garde à vue, dont un capitaine de police en poste au ministère de l'Intérieur, selon une source judiciaire confirmant une information du Point.

Lire aussi : Acte 45 des Gilets jaunes et marche pour le climat : mobilisations sous tension à Paris

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»