Des blessés lors d'une fusillade à Aulnay-sous-Bois pendant le tournage d'un clip de Booba (IMAGES)

Des blessés lors d'une fusillade à Aulnay-sous-Bois pendant le tournage d'un clip de Booba (IMAGES)© GUILLAUME BAPTISTE Source: AFP
Le rappeur Booba en 2011 (image d'illustration).

Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny après que des coups de feu ont retenti dans la ville d'Aulnay-sous-Bois, à l'occasion du tournage d'un clip du rappeur Booba. Plusieurs personnes auraient été blessées, dont une touchée par balles.

Quelque 20 personnes armées d'armes à feu et de battes de base-ball ont envahi le tournage d'un clip du rappeur Booba à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, dans la nuit du 20 au 21 août.

Selon plusieurs sources concordantes citées par l'AFP, des coups de feu auraient retenti et plusieurs personnes auraient été blessées. Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête. 

Une personne aurait notamment été touchée par balles à la cuisse, mais ses jours ne seraient pas en danger. Le réalisateur du clip et un technicien ont également été blessés après avoir été frappés à coups de pieds, de poings et de battes de base-ball, d'après une source policière. Selon des éléments d'information recueillis par Europe 1, les suspects auraient pris la fuite avant l’intervention des policiers et le rappeur avait déjà quitté le tournage avant l’arrivée des agresseurs.

Au petit matin, un journaliste du Parisien s'est rendu sur place pour constater faire un état des lieux après une nuit pour le moins agitée. «L’équipe de tournage a apparemment tenter de faire un barbecue. Et aurait utilisé de nombreuses fumigènes», constate-t-il.

Les perturbations de l'événement nocturne ont attiré d'autres journalistes venus tourner des images après les heurts. «Booba est passé par ici, a distribué des t-shirts aux participants du tournage du clip. Voici ce qu’il reste sur place...», commente par exemple un journaliste de BFMTV.

Des vidéos diffusées pendant la nuit témoignent par ailleurs d'un tournage s'effectuant a priori sans échauffourées, avant l'arrivée des assaillants.

La rixe pourrait correspondre au contexte d'hostilités régulièrement échangées entre le rappeur originaire des Hauts-de-Seine et Kaaris, rappeur de Sevran. Après en être venus aux mains lors d'une bagarre générale dans l'aéroport d'Orly au mois d'août 2018, les deux rappeurs ont plus récemment attiré l'attention de leurs fans en prévoyant d'organiser un combat de MMA (arts martiaux mixtes) en Suisse, l'événement étant censé enterrer la hache de guerre. Un combat qui a été annulé, mais qui pourrait être reprogrammé par ses organisateurs. 

Lire aussi : Le combat entre Kaaris et Booba annulé ? L'organisateur cherche à rassurer les fans

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»