Macron appelle à renommer des rues en hommage aux soldats africains de la Libération (VIDEO)

Macron appelle à renommer des rues en hommage aux soldats africains de la Libération (VIDEO)© Eric Gaillard Source: Reuters
Le président français Emmanuel Macron, le président ivoirien Alassane Ouattara et le président guinéen Alpha Condé assistent à une cérémonie marquant le 75e anniversaire du débarquement allié en Provence durant la Seconde Guerre mondiale à Boulouris, le 15 août 2019.

A l'occasion d'une cérémonie marquant le 75e anniversaire du débarquement allié en Provence, Emmanuel Macron a demandé à ce que des rues portent le nom de soldats africains de l'armée française qui ont participé à la Libération.

«Ils ont fait l'honneur et la grandeur de la France. Et pourtant qui d'entre nous se souvient aujourd'hui de leurs noms, de leurs visages ?», a questionné le chef de l'Etat Emmanuel Macron lors de son discours pour le 75e anniversaire du débarquement de Provence le 15 août. Le président français a notamment lancé un appel aux maires de France afin qu'ils baptisent des noms de rues, de places et de monuments en hommage aux combattants africains de l'armée française qui ont participé à la Libération du pays.

«Je lance un appel aux maires de France pour qu'ils fassent vivre par les noms de nos rues, de nos places, par nos monuments et nos cérémonies, la mémoire de ces gens qui rendent fière toute l'Afrique et disent de la France ce qu'elle est profondément», a déclaré le chef de l'Etat. «Les noms, les visages, les vies de ces héros d'Afrique doivent faire partie de nos vies de citoyens libres parce que, sans eux, nous ne le serions pas», a-t-il ajouté dans un discours solennel.

Une cérémonie était organisée le 15 août à à Saint-Raphaël, dans le Var, en présence notamment de l'ancien président Nicolas Sarkozy, et des présidents ivoirien Alassane Ouattara et guinéen Alpha Condé, en hommage aux 450 000 soldats qui participèrent au débarquement allié en Provence du 15 août 1944. L'opération a été menée par les forces américaines et françaises, parties d'Afrique du Nord, de Corse et d'Italie du Sud.

Auteur: RT France

«Ces combattants africains, pendant nombre de décennies, n'ont pas eu la gloire et l'estime que leur bravoure justifiait. La France a une part d'Afrique en elle. Et sur ce sol de Provence, cette part fut celle du sang versé», a encore souligné Emmanuel Macron, devant un parterre d'anciens combattants et anciens résistants.

Lire aussi : «Ce qui importe, c'est la vérité historique» : la mise au point de Poutine au sujet du débarquement

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»