Municipales à «Trifouillis-les-Oies» : LREM opte pour le décalage pour former ses futurs candidats

Municipales à «Trifouillis-les-Oies» : LREM opte pour le décalage pour former ses futurs candidats © GUILLAUME SOUVANT Source: AFP
Image d’illustration.

LREM a produit un «jeu de rôle» insolite destiné à la formation de futurs candidats sans expérience aux élections municipales avec pour cadre une ville fictive LR à conquérir : «Trifouillis-les-Oies», située dans le département du «Mordor».

Le Parisien a rendu public des éléments d'un «jeu de rôle» qui a été utilisé par le parti présidentiel pour animer un séminaire destiné aux futurs candidats LREM aux élections municipales en 2020, et qui a eu lieu le 29 juin au siège du parti à Paris. 

Optant pour le décalage et l'humour, la fiche technique du jeu a pour cadre la ville fictive de «Trifouillis-les-Oies», dans le département du «Mordor», du nom pays du méchant Sauron dans le roman Le Seigneur des Anneaux de J. R. R. Tolkien dans laquelle vivent par ailleurs toutes sortes de créatures maléfiques.

«Trifouillis-les-Oies», la ville à conquérir, est tenue par un certain «Paul-Henri Le Comte», un maire Les Républicains de 69 ans, élu depuis plus de 30 ans. Le candidat LREM, ex-opposant socialiste s'appelle quant à lui «Raymond Poulidor», qui pourra sans doute compter sur l'appui du juppéiste local, un certain «Jean Brutus», prêt à quitter les LR et «rejoindre LREM ou Agir». 

Face à «Poulidor», notamment une certaine «Jeanne Fachot», élue d'opposition à la mairie et candidate du Rassemblement national(RN). 

La petite histoire compte d'autres personnages aux noms évocateurs : «Dominique Nazillon», ancien candidat FN, «Michel Demymol», sénateur LR, «Yvette Pascool» sénatrice centriste ou encore un communiste : «Jean-Luc Colérique».

Le Parisien révèle par ailleurs que les aspirants édiles, qui n'étaient pas tous des novices en politique, ont dû travailler en présence de cadres du parti et de ministres tels Jean-Michel Blanquer (Education) et Amélie de Montchalin (Affaires européennes). Toujours selon le quotidien, certains n'auraient d'ailleurs que moyennement apprécié l'exercice.

Lire aussi : Municipales 2020 à Paris : Mounir Mahjoubi renonce à l'investiture LREM et rallie Cédric Villani

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»