Le frère d'Adama Traoré renvoyé en assises pour tentative d'homicide

Le frère d'Adama Traoré renvoyé en assises pour tentative d'homicide© THOMAS SAMSON Source: AFP
Assa Traoré, sœur d'Adama et de Bagui, en manifestation le 4 mars 2017 à Beaumont-sur-Oise pour dénoncer un "harcèlement judiciaire" (image d'illustration).

Bagui Traoré, frère d'Adama mort après une course-poursuite avec des gendarmes, est renvoyé devant une cour d'assises pour tentative de meurtre lors des nuits d'émeutes qui avaient suivi le décès de son frère en 2016.

Soupçonné d'avoir tenté d'assassiner des membres des forces de l'ordre pendant les scènes de violence ayant suivi le décès de son frère Adama en juillet 2016, Bagui Traoré est renvoyé aux assises, selon une information du Parisien.

Après la mort d'Adama Traoré dans la cour de la gendarmerie de Persan (commune voisine de Beaumont-sur-Oise), 13 gendarmes et policiers avaient été blessés par arme à feu au cours de cinq nuits d'affrontements. 

Poursuivi depuis mars 2017 pour tentative d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique, le jeune homme de 27 ans, avait été renvoyé devant un tribunal par un juge d'instruction mais pour des qualifications moins graves de violences volontaires. Le parquet de Pontoise avait fait appel et, le 2 juillet, la chambre d'instruction de la cour d'appel de Versailles a ordonné le renvoi devant une cour d'assises pour tentative d'assassinat.

Depuis ces violences, Bagui Traoré et trois de ses frères sont incarcérés. Leur famille dénonce un «acharnement judiciaire» et l'avocat de la famille a déclaré : «On n'a aucun doute sur le fait que l'innocence de Bagui Traoré sera reconnue par la cour d'assises. Il n'y a aucun élément permettant de conforter l'accusation. Nous avons extrêmement hâte de nous défendre.» Ce dernier a également été condamné pour trafic de drogue et extorsion violente. C'est dans le cadre de cette affaire que les gendarmes sont intervenus en juillet 2016 à Beaumont-sur-Oise et ont pris en chasse Adama Traoré qui est ensuite décédé.

Lire aussi : Mort d'Adama Traoré : les juges ont terminé leurs investigations, aucune personne poursuivie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»