«Mon SNU» : le gouvernement lance une série consacrée au service national universel sur France TV

«Mon SNU» : le gouvernement lance une série consacrée au service national universel sur France TV© FRANCOIS GUILLOT Source: AFP
Deux jeunes portent le costume du SNU, le 18 avril au ministère de l'Education (image d'illustration).

En collaboration avec France TV, le gouvernement lance une série télévisée qui suit le parcours de jeunes engagés dans le Service national universel (SNU), mission pilotée par le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education, Gabriel Attal.

France TV a publié le 20 juin sur son site un communiqué annonçant le lancement d'une série en partenariat avec le ministère de l'Education à propos du Service national universel, mission pilotée par Gabriel Attal.

«Mon SNU, jeunesse engagée» : le ton est résolument jovial et les jeunes qui apparaissent à l'écran semblent ravis du début de leur expérience qui doit durer un mois. Il sont 2 000 volontaires âgés de 15 à 16 ans répartis dans 13 centres ouverts en Métropole et en Guyane. «Parmi eux, 13 jeunes vont raconter, à la première personne et en exclusivité pour le site France TV éducation et la chaîne LCP, leurs expériences au jour le jour», ainsi que l'annonce ce communiqué.

Sous forme de «feuilleton» en 15 épisodes, cette phase expérimentale du SNU, annoncé par Emmanuel Macron pendant sa campagne présidentielle puis relancé avec quelques modifications au mois de janvier 2018, sera ainsi racontée «par le seul filtre des filles et garçons», à en croire ce communiqué.

Les épisodes numéro 1 et numéro 2 sont déjà visibles en ligne et on y découvre certains détails de la vie en commun et de l'apprentissage républicain en vigueur dans ce camp citoyen : «Chaque soir, ils feront part de leur ressenti sur les sept grands modules collectifs de leur initiation (code de la route, premiers secours, cohésion de groupe, écologie, citoyenneté, services publics et sécurité nationale). Comment vont-ils s’adapter à la vie en maisonnée ? Que vont-ils retenir des enseignements et activités ? L’uniforme ou la levée des couleurs chaque matin seront-ils acceptés ?» 

Un autre objectif est aussi affiché dans le communiqué : le «vivre ensemble», qui serait, toujours selon cette même source «ébranlé» en France.

La série saura-t-elle également convaincre les sceptiques qui estimaient que le SNU était une idée farfelue ? La version modifiée du SNU s'est éloignée de celle qu'avait initialement décrite le candidat d'En Marche : Emmanuel Macron voulait que chaque jeune, à partir de 18 ans, puisse vivre une expérience militaire d'une durée d'un mois, encadrée par l'armée et la gendarmerie. Mais pour des raisons budgétaires et opérationnelles, c'est une version a minima qui a été préférée. Certains ont alors estimé que ce SNU manquait d'ambition, à l'instar de Clément Armato, délégué national du syndicat étudiant UNI classé à droite. Interrogé par RT France le 27 juin 2018, ce dernier avait déclaré : «On est bien loin de la proposition de départ d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle […] au final, on arrive sur une soi-disant mesure qui n’invente rien…»

Lire aussi : Service national universel : une promesse de campagne jugée «farfelue» et «coûteuse»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»