Nantes : un dispositif de sécurité déployé en raison d'une menace sur un opéra

Nantes : un dispositif de sécurité déployé en raison d'une menace sur un opéra© JEAN-SEBASTIEN EVRARD Source: AFP
L'intérieur de l'opéra Graslin à Nantes, le 15 avril 2016 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le préfet de Loire-Atlantique et des Pays de la Loire a rapporté qu'un «groupe armé menaçait de faire irruption à l’intérieur du théâtre Graslin», le soir où se produisait une chanteuse iranienne. Un dispositif de sécurité adapté a été déployé.

Une opération des forces de l'ordre a été menée le soir du 18 juin à Nantes pour répondre à une menace visant l'opéra Graslin. Le préfet Claude d’Harcourt, cité par Ouest-France, a déclaré : «Nous avons eu l’information selon laquelle un groupe armé menaçait de faire irruption à l’intérieur du théâtre Graslin et de tirer des coups de feu au début du spectacle.»

La chanteuse iranienne Sahar Mohammadi était programmée à l'opéra ce soir-là. Selon le quotidien régional, un spectacle de l'artiste iranienne avait déjà été perturbé par une alerte à la bombe, à Langon, en Gironde, il y a deux ans. 

Alors que Ouest-France avait fait état dans la soirée d'une intervention du Raid, la préfecture de Loire-Atlantique et des Pays de la Loire a précisé dans un tweet, à 22h47 : «Aucun groupe armé n'a fait irruption ce soir au théâtre Graslin à Nantes. Il s'agissait d'une menace. Aucun spectateur n'a été confiné ni évacué. Le spectacle s'est déroulé normalement avec un dispositif de sécurité adapté à cette menace»

«Le directeur du théâtre serait monté sur scène à l’issue du spectacle pour expliquer aux spectateurs qu’ils devaient rester dans la salle jusqu’à nouvel ordre. Ils ont attendu 45 minutes. Vers 22h, tout le monde était sorti, dans le calme», selon des témoignages cités par Ouest-France, qui rapporte également que des patrouilles de la brigade anticriminalité assureraient les patrouilles de la nuit.

Lire aussi : Menace d'attentat dans un hôpital de Dunkerque, la situation «sous contrôle»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix