Gilets jaunes : une journée tendue à Toulouse (IMAGES)

Gilets jaunes : une journée tendue à Toulouse (IMAGES)© @frederic_RTfr
Manifestation des Gilets jaunes à Toulouse.
Suivez RT France surTelegram

Pour l'acte 31 de la mobilisation, les Gilets jaunes avaient choisi de faire de Toulouse la «capitale» nationale du mouvement. La ville a longuement baigné dans les gaz lacrymogènes, dans une ambiance particulièrement tendue.

Plus d'un millier de Gilets jaunes se sont rassemblés samedi à Toulouse avant d'être dispersés par les forces de l'ordre, qui ont chargé quelques minutes après le départ du cortège. Comme à Montpellier la semaine dernière, un appel avait été lancé sur les réseaux sociaux pour faire de Toulouse la «capitale» nationale du mouvement pour ce 31e acte.

«On avançait joyeusement, on chantait, et d'un coup des dizaines de policiers se sont rués sur nous, arrachant les banderoles et matraquant les manifestants en tête du cortège», raconte Bastien, les yeux rougis. Le reporter web de RT France sur place a filmé de près différentes scènes qui témoignent de l'ambiance tendue qui règne sur place.

En quelques secondes, sous un épais nuage de gaz lacrymogène, le cortège s'est dispersé. Des passants, dont des familles avec enfants, paniqués, ont couru se réfugier dans les commerces environnants. Mireille et son mari, tous deux retraités et Gilets jaunes de la première heure, sont choqués. «Je n'ai raté aucune manifestation depuis le début du mouvement [le 17 novembre], mais en général je me retire vers 16h, avant le début de la castagne», dit la septuagénaire, une canne à la main.

«Qu'est-ce qu'ils nous veulent? Pourquoi tant de violence?», s'émeut-elle, encore essoufflée d'avoir couru pour se mettre à l'abri. Comme à l'accoutumée dans la ville, la manifestation n'avait pas été déclarée. Sur la terrasse d'un café, un serveur s'emploie frénétiquement à nettoyer tables et chaises aspergées de peinture jaune. A côté, un magasin de chaussures tire son rideau de fer.

Un bar, Le Cardinal, situé dans le centre de la ville rose, a semble-t-il été investi assez brutalement par les forces de l'ordre au cours de la manifestation. Interrogé par RT France, l'un des serveurs raconte qu'elles ont chargé à l'intérieur du bar. Il ajoute avoir reçu plusieurs coups de matraque alors qu'il était en train de travailler.

Pourtant, ce 15 juin, se tient à Toulouse une grande braderie des boutiques du centre-ville, destinée précisément à redynamiser leur activité, durement touchée par le mouvement des Gilets jaunes. La préfecture a une nouvelle fois interdit aux manifestants l'accès à la place du Capitole, où va être retransmise ce soir, sur écran géant, la finale du Top 14 entre le stade Toulousain et l'ASM Clermont Auvergne.  La Ville rose inaugure également ce samedi une esplanade Johnny Hallyday devant le Zénith de Toulouse en présence de la veuve du chanteur, Laeticia, et de ses deux filles Jade et Joy.

Lire aussi : La confiance envers les médias se dégrade fortement en France, selon un rapport

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix