Européennes 2019 : découvrez les premières estimations des résultats en France

Européennes 2019 : découvrez les premières estimations des résultats en France© Bertrand GUAY Source: AFP
Jordan Bardella, le 26 mai 2019.

Selon les premières estimations, la liste de la majorité présidentielle Renaissance serait battue par celle du Rassemblement national. Surprise de ce scrutin, les écologistes arrivent en troisième position. LR et LFI réalisent une contre-performance.

D'après les sondages à la sortie des urnes, la liste du Rassemblement national (RN) emmenée par Jordan Bardella, arriverait en tête avec entre 23% et 24,2% des voix, selon les estimations de quatre instituts compilées par l'AFP.

Malgré l'implication personnelle d'Emmanuel Macron, la liste Renaissance arriverait en seconde position avec 21,9% à 23%. Soit, à titre de comparaison, légèrement en deçà du résultat d'Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle en 2017 (24,01%).

EELV crée la surprise devant les Républicains

Surprise, Europe Ecologie les Verts arriverait en troisième position, avec entre 12 et 12,7% des voix. Devant la liste des Républicains, emmenée par François-Xavier Bellamy, en situation d'échec à la quatrième place, avec entre entre 8 et 9% des suffrages selon l'AFP.

Lire aussi : Elections européennes : le Rassemblement national surpasse la majorité présidentielle

Revers cinglant pour La France insoumise

Camouflet pour le parti de Jean-Luc Mélenchon qui a beaucoup misé sur le mouvement des Gilets jaunes, la France insoumise serait loin derrière, au coude à coude avec la liste Parti socialiste/Place publique, entre 6 et 7%. 

Les autres listes seraient en dessous des 5%.

Debout la France (DLF), la liste de Nicolas Dupont-Aignan remporterait 3,6% des suffrages selon BFM TV et les premières estimations. La liste Génération.s de Benoît Hamon est estimée à 3,2%. Le PCF de Ian Brossat arriverait à 2,6%, juste devant les 2,4% de l'UDI de Jean-Christophe Lagarde. La liste Animaliste récolterait 2,4% des voix. Urgence Ecologie rassemblerait 1,7% des votants. L'UPR de François Asselineau arriverait à 1,1%. La vingtaine de listes qui suivent n'auraient réussi à attirer, ensemble, que 2,8% des électeurs.

Le scrutin des européennes est marqué en 2019 par un rebond inédit de la participation, au plus haut depuis 1994. Certains départements, comme le Nord où l'Ain, assez caractéristique de la «France périphérique» des Gilets jaunes, ont vu la participation augmenter fortement.

Lire aussi : Elections européennes 2019 : retrouvez l'édition spéciale de RT France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»