LREM a-t-il exagéré en affirmant que 200 000 internautes avaient suivi le live de Nathalie Loiseau ?

LREM a-t-il exagéré en affirmant que 200 000 internautes avaient suivi le live de Nathalie Loiseau ?© FREDERICK FLORIN Source: AFP
Un meeting de la liste de la majorité présidentielle Renaissance (image d'illustration).

Après que la majorité présidentielle a réalisé un live de 12 heures sur Facebook, le directeur de campagne de LREM s'est félicité que 200 000 personnes aient suivi l'exercice. Un abus de langage selon la plateforme Checknews de Libération.

Le 19 mai, les internautes étaient invités à suivre sur Facebook un live – une diffusion de vidéo en direct – de douze heures d'une quinzaine de ministres et d'autant de candidats de la liste «Renaissance», intitulé «12 heures pour choisir Renaissance». Une succession de pastilles où hommes et femmes politiques macronistes se sont prêtés au jeu des questions posées par des militants de la République en marche (LREM).

Stéphane Séjourné, sixième candidat de la liste de la majorité présidentielle et directeur de campagne de la tête de liste Nathalie Loiseau, s'est félicité en clôture de l'exercice du succès rencontré et du nombre de personnes ayant pu visionner tout ou partie de ce live. «On a eu 40 interventions, dont 16 ministres, […] 15 candidats qui sont venus se relayer sur le projet qu’on portera et puis presque un peu plus de 200 000 personnes qui nous ont suivis à un moment donné sur ce live. Donc grosse réussite. Merci à tous et à toutes de vous être mobilisés», explique-t-il ainsi, avant que Nathalie Loiseau ne remercie elle aussi les «200 000 internautes qui nous ont suivis».

Une affirmation relayée sur le compte Twitter de l'ancienne ministre chargée des Affaires européennes.

Seul hic, comme l'a repéré la plateforme de vérification de l'information Checknews du journal Libération, Stéphane Séjourné a comptabilisé toutes les fois où le direct est apparu sur le fil d'actualités des utilisateurs de Facebook... ce qui ne veut pas dire que chaque utilisateur a visionné tout ou une partie, même très courte, de la séquence.

Dans le détail, Checknews rapporte que le live, qui est divisé en deux parties de six heures, cumulait le 20 mai au matin 86 000 vues (plus de 41 000 vues pour la première et plus de 45 000 vues pour la deuxième), une vue étant comptabilisée lorsqu'un internaute regarde plus de trois secondes la vidéo. Interpellés par Checknews, les équipes de communication de Renaissance ont précisé qu'il s’agissait de la «couverture estimée indiquée par Facebook». «C’est le nombre de personnes qui ont vu le live sur leur fil Facebook pour qui la vidéo s’est activée», ont-elles indiqué, citant un chiffre de «226 150 personnes atteintes quand on cumule les deux parties». Un chiffre correspondant donc seulement au nombre de fois où s'est affiché le live sur les fils d’actualité d'utilisateurs de Facebook, sans forcément qu’il ne le visionne plus de trois secondes.

Ironie de l'histoire, s'il en est, le directeur de campagne de la liste Renaissance Stéphane Séjourné appelait de ses vœux le lendemain, sur son compte Twitter, la mise en place au sein des chaînes de télévision qui diffusent les débats des européennes d'un «dispositif anti-fake news en direct» afin que le débat public «ne soit pas pris en otage par des fausses affirmations».

Lire aussi : Elections européennes : bientôt un «dispositif anti-fake news» lors des débats télévisés ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»