Français enlevés au Bénin : le parquet de Paris ouvre une enquête

- Avec AFP

Français enlevés au Bénin : le parquet de Paris ouvre une enquête© Francois Guillot/Pool via REUTERS
Emmanuel Macron accueille les otages libérés le 11 mai 2019 à Velizy-Villacoublay.
Suivez RT France surTelegram

Une enquête a été confiée à la DGSI, ainsi qu'à la Sous-direction antiterroriste, après l'enlèvement et la séquestration de deux Français au Bénin, libérés lors d'une opération ayant coûté la vie à deux membres des forces spéciales françaises.

Le parquet de Paris a annoncé l'ouverture le 13 mai d'une enquête préliminaire après l'enlèvement et la séquestration de deux Français au Bénin, libérés par les forces spéciales françaises lors d'une opération au Burkina Faso qui a coûté la vie à deux militaires.

Cette enquête a été ouverte pour arrestation, enlèvement, séquestration et détention arbitraire d'otage commis en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste, selon le parquet. Les investigations ont été confiées à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et à la Sous-direction antiterroriste (Sdat).

La justice française est compétente pour enquêter sur les crimes commis contre des ressortissants ou des intérêts français à l'étranger.

Patrick Picque et Laurent Lassimouillas avaient été enlevés le 1er mai 2019 pendant un séjour touristique au Bénin.

Ils ont été libérés dans la nuit du 9 au 10 mai en même temps qu'une Sud-Coréenne et une Américaine qui étaient captives depuis 28 jours.

A leur arrivée à Paris, les deux Français ont reconnu qu'ils auraient dû davantage tenir compte de l'avis des autorités diplomatiques françaises déconseillant de se rendre dans cette région en raison d'une forte présence de groupes djihadistes dans la bande sahélienne.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix