Florence Parly peu enthousiaste à l'idée allemande de porte-avions européen

Florence Parly peu enthousiaste à l'idée allemande de porte-avions européen© LUDOVIC MARIN Source: AFP
Florence Parly le 20 février.

La ministre française des Armées, Florence Parly, a jugé prématurée la proposition d'un porte-avions européen portée par la présidente de la CDU allemande, Annegret Kramp-Karrenbauer, et approuvée par la chancelière Angela Merkel.

Invitée de BFM TV/RMC le 9 mai, Florence Parly a jugé prématurée la proposition allemande d'un porte-avions européen, soulignant que cela nécessiterait un commandement européen compliqué à mettre en œuvre. «Je crois qu'on n'en est pas encore tout à fait là», a-t-elle déclaré devant Jean-Jacques Bourdin. 

Passer sous un commandement européen supposerait de se mettre d'accord sur des règles d'emploi communes

«Il faut réfléchir d'abord à ce que pourraient être les conditions d'emploi d'un porte-avions européen», a encore noté Florence Parly, ajoutant : «Une chose est de le construire à plusieurs, une autre de le mettre sous un commandement européen. Là, c'est beaucoup plus compliqué.» «Passer sous un commandement européen supposerait de se mettre d'accord sur des règles d'emploi communes. Nous n'y sommes pas encore tout à fait prêts même si nous avons fait énormément de progrès en matière de défense européenne», a également souligné la ministre des Armées.

La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré en mars voir d'un bon œil l'idée d'un futur porte-avions européen lancée, dans le cadre du débat sur l'Europe, par sa dauphine présumée et dirigeante des conservateurs allemands Annegret Kramp-Karrenbauer.

A un moment où la France et l'Allemagne cogitent sur une défense européenne, et travaillent ensemble sur un système de combat aérien du futur (SCAF), celle qu'on surnomme «AKK» a aussi préconisé «la construction d'un porte-avions européen, pour appuyer le rôle de l'Union européenne en tant que force de sécurité et de paix». De nombreux experts mettent en doute la faisabilité d'un tel projet, qui impliquerait que l'Union européenne ait une capacité souveraine à agir en matière militaire, avec une chaîne de commandement centralisée.

Lire aussi : Débat sur RT France : comment l'Europe est-elle perçue par les citoyens ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»