«Il nous a bien secoué la gueule» : Macron passe un savon au gouvernement

«Il nous a bien secoué la gueule» : Macron passe un savon au gouvernement© Christophe Ena Source: AFP
Le président Emmanuel Macron prononce un discours à l'Elysée, le 1er mai 2019 (image d'illustration).

Censé répondre à la crise des Gilets jaunes, le séminaire gouvernemental organisé sous la houlette du Premier ministre, n'a pas vraiment tapé dans l'œil du président. Et celui-ci de fustiger une réunion aux allures de «goûter à la campagne».

Le séminaire gouvernemental organisé le 25 avril par Edouard Philippe, avec l’objectif avoué de mettre un terme à la crise des Gilets jaunes, n'aurait pas satisfait Emmanuel Macron selon RTL. Lors du Conseil des ministres du 30 avril, le chef de l’Etat n’aurait pas mâché ses mots en évoquant une réunion à l'ambiance «goûter à la campagne» concernant la mise en application les mesures qu’il avait énoncé quelques jours plus tôt. «Il nous a bien secoué la gueule», aurait confié un ministre à l'un des interlocuteurs d’Emmanuel Macron, toujours cité par RTL.

«Il nous a dit : "Je vais vous juger maintenant", ce n'était pas un coup de gueule mais une demande de changement de braquet et de méthode avec plus de terrain», aurait tempéré un autre membre de l’équipe gouvernementale dont les propos ont été rapportés par ce même interlocuteur.

Plus tard dans la même journée, Emmanuel Macron aurait à nouveau exprimé son insatisfaction alors qu'il recevait, à l'Elysée, 70 parlementaires de la majorité pour évoquer la réforme constitutionnelle. «On ne peut pas être dans le camp des installés» leur aurait-il lancé avant de préciser : «J'ai dit que rien ne serait comme avant donc je veux que rien ne soit comme avant.»

Un recadrage «justifié», aux dires de l'un de ses ministres. Selon RTL, le même ministre s’est déclaré «désespéré» de voir certains de ses collègues du gouvernement «s'embourgeoiser». «Le macronisme, ça ne fonctionne que si ça bouge, dès qu'on ne pédale plus, ça se casse la gueule», aurait-il analysé.

Lire aussi : Bilan du grand débat national : les annonces d'Emmanuel Macron (EN CONTINU)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»