Mairie de Barcelone : Valls arriverait avant-dernier selon un sondage

Mairie de Barcelone : Valls arriverait avant-dernier selon un sondage© Oscar Del Pozo
Manuel Valls, candidat à la mairie de Barcelone.

L'ancien Premier ministre français, qui avait quitté le Parti socialiste pour tenter de rejoindre en vain La République en marche avant de se faire élire député de l'Essonne, s'est lancé à la (difficile) conquête de la mairie de Barcelone.

L'échéance du 26 mai approche et les sondages peu rassurants s'accumulent pour Manuel Valls. Le 31 mars, le Centre d’études sociologiques de la ville publiait dans le média Metropoli Abierta le résultat de sa dernière enquête d'opinion. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les Barcelonais ne semblent pas séduits par le style inimitable de l'ex-Premier ministre français.

En effet, sur l'ensemble des six candidats qui s'affrontent pour prendre la mairie, l'ancien cadre du Parti socialiste en France n'arriverait qu'en cinquième position. Ce résultat ne lui permettrait d'obtenir que cinq conseillers municipaux. A titre de comparaison, le parti catalaniste ERC, en tête des sondages, contiendrait quant à lui 11 conseillers municipaux.

En février passé, une autre enquête donnait 7 conseillers à Manuel Valls, qui semble peiner à inscrire sa campagne dans la durée.

Sur Twitter, le compte de campagne de celui-ci a réagi, s'agaçant des conclusions de cette enquête d'opinion, évoquant des «fake news» et des «mauvaises combines» : «Les souhaits ne sont pas des sondages. Nous vous demandons de l’honnêteté et de la sérénité».

Le 13 décembre, l'ancien Premier ministre français, qui a choisi de retourner en Espagne, où il est né, a officiellement lancé sa campagne en vue des élections municipales. Un choix qu'il avait annoncé en septembre dernier. Lors de l'événement qui s'était tenu au Palais des Congrès de Barcelone, il avait assuré vouloir «freiner la dérive de Barcelone vers le populisme, la médiocrité, l'inutilité et le précipice».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»