L'association Anticor dépose une troisième plainte contre le secrétaire général de l'Elysée

L'association Anticor dépose une troisième plainte contre le secrétaire général de l'Elysée© RT France
Eric Alt, vice-président d'Anticor, sur le plateau de RT France, le 27 mars 2019.

Anticor a déposé une troisième plainte pour «faux et usage de faux» et «omission substantielle de ses intérêts» contre le secrétaire de l’Elysée Alexis Kohler. Le vice-président de l'organisation, Eric Alt, en explique les raisons sur RT France.

Le secrétaire général de l’Elysée Alexis Kohler est visé par une troisième plainte de l'association Anticor portant sur ses liens familiaux avec l'armateur italo-suisse MSC. L’association anticorruption avait déjà déposé, les 1er juin et 8 août 2018, deux plaintes pour «prise illégale d'intérêt», «trafic d'influence» et «corruption passive».

Le vice-président d’Anticor Eric Alt a expliqué ce 27 mars sur RT France les raisons qui ont poussé l’association à déposer une troisième plainte, cette fois, pour «faux et usage de faux» et «omission substantielle de ses intérêts» contre le secrétaire général de l'Elysée.

«Aujourd'hui, on découvre qu’il n’a pas déclaré ses intérêts. Lorsqu'il est passé devant la commission déontologique de la fonction publique pour rejoindre MSC, il devait prouver qu’il n’avait pas eu connaissance de faits concernant cette société», a-t-il affirmé. 

Alexis Kohler est soupçonné de conflit d'intérêts entre ses postes dans la fonction publique et ses liens familiaux avec l'armateur italo-suisse MSC. En 2010 et 2011, il avait approuvé des contrats entre l'armateur MSC, fondé et dirigé par des cousins de sa mère, et le port du Havre, dont il était alors membre du conseil de surveillance, selon des documents révélés par Mediapart en mai 2018. A la suite de ces informations, le parquet national financier avait décidé d'ouvrir une enquête pour «soupçons de conflit d'intérêt».

Lire aussi : Le numéro deux de l'Elysée visé par de nouvelles accusations de conflit d'intérêts

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»