Acte 16 des Gilets jaunes : des policiers essuient des jets d'excréments à Marseille

Acte 16 des Gilets jaunes : des policiers essuient des jets d'excréments à Marseille© BORIS HORVAT Source: AFP
Les forces de l'ordre interpellent un individu lors de l'acte 11 des Gilets jaunes le 26 janvier à Marseille (image d'illustration).

Trois policiers de la brigade anticriminalité de Marseille ont essuyé des jets de sacs contenant des excréments lors de l'acte 16 des Gilets jaunes dans le centre-ville de la cité phocéenne. Un événement similaire s'était déjà produit à Paris.

Dans le cadre des manifestations des Gilets jaunes, les forces de l'ordre ont fait savoir qu'elles avaient été la cible de tirs de boulons, d'acide, de billes, de pavés, de pierres et, plus récemment, de cocktails Molotov jetés par des casseurs... A présent faudra-t-il compter également sur le cocktail «cacatov» ? Après que son usage a été remarqué en marge de l'acte 15 des Gilets jaunes à Paris, trois policiers de la brigade anticriminalité de Marseille Nord (BAC Nord) disent avoir été victimes de tels tirs lors de l'acte 16 du mouvement, le 2 mars. En l'espèce, il s'agissait de sacs remplis d'excréments jetés par des individus venus pour en découdre dans le centre-ville de la cité phocéenne.

Interrogé par La Provence, un membre du syndicat de police Alliance 13 a ainsi déploré : «[Les policiers touchés] en avaient dans les cheveux, sur les chaussures, ils ont dû jeter leurs fringues. Jamais, m'ont-ils dit, ils n'ont été aussi humiliés. Et comme c'était vraiment une après-midi de merde, les douches ne marchant pas au commissariat Nord, ils ont dû se nettoyer à l'eau glacée dans le garage.»

Une section syndicale d'Unsa-Police avait déjà alerté sur l'utilisation de cette arme par destination le 23 février à Paris : «Des bombes d’excréments envoyées par des manifestants contre les forces de l’ordre aujourd'hui à Paris Trocadéro ! Abject ! Unsa Police section SDSS dénonce des actes prémédités et... dégoûtants ! (2 interpellés)»

Lors de l'acte 16, les jets d'excréments auraient aussi été remarqués à Montpellier, selon les informations du journal Midi Libre : «En marge de l'acte 16, des casseurs s'en sont pris aux forces de l'ordre visées vers 18h50 par des tirs tendus de feu d'artifice et par des cocktails molotov. Plus tôt, sur la place de la préfecture, les CRS ont essuyé un jet de "cacatov", projectile fabriqué à base d'excréments.»

Lire aussi : «Des bombes d’excréments» : un syndicat policier dénonce «des actes prémédités» pendant l'acte 15

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»