Gilets jaunes : le député LFI Loïc Prud'homme accuse la police de l'avoir matraqué (VIDEO)

Gilets jaunes : le député LFI Loïc Prud'homme accuse la police de l'avoir matraqué (VIDEO)© Lionel BONAVENTURE Source: AFP
Loic Prud'homme lors d'une intervention à l'Assemblée nationale le 18 décembre 2018.
Suivez RT France surTelegram

Interviewé sur RT France après l'acte 16 des Gilets jaunes, le parlementaire de La France insoumise a saisi l'IGPN pour des violences policières à son encontre. «Le gouvernement est en train d'organiser le chaos dans ce pays», s'alarme-t-il.

Alors qu'il quittait la manifestation de Bordeaux lors de l'acte 16 des Gilets jaunes le 2 mars, le député Loïc Prud'homme affirme avoir été «matraqué» par les forces de l'ordre. Interrogé par RT France, l'élu de La France insoumise assure avoir brandi sa carte de député et levé les bras, voyant une charge de la police se profiler à sa hauteur. Il déclare avoir subi ensuite «une volée de matraques assez violentes», dont plusieurs «sur la tête».

Il atteste en outre qu'il était en train de marcher «tranquillement» et «pacifiquement» avec un ami avant de recevoir ces coups. Il précise que des journalistes ont également reçu des coups de pied et de bouclier par des policiers.

«Le gouvernement est en train d'organiser le chaos dans ce pays, il est temps que le ministre de l'intérieur [Christophe Castaner] en tire les conséquences et qu'il parte», s'insurge-t-il, évoquant une «dérive autoritaire». Il confirme avoir effectué «un signalement en ligne» de ces actes sur la plateforme de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN).

Jean-Luc Mélenchon a apporté son soutien à Loïc Prud'homme : «Il faut arrêter cette dérive. Ce n'est plus la France ça.»

De son côté, La France insoumise a demandé la démission de Christophe Castaner dans un communiqué, estimant que les policiers avaient agi en connaissant la fonction du député.

«Mardi dernier Emmanuel Macron a franchi un seuil dans l’intimidation des manifestants en estimant que ceux qui se rendaient dans une manifestation susceptible de dégénérer se rendaient "coupables du pire". Des policiers ont reçu ce message 5/5 pour l’acte 16. En toute impunité ils ont matraqué à Bordeaux notre collègue Loïc Prud’homme qui partait pacifiquement de la manifestation. Ils l’ont fait consciemment après avoir reconnu la fonction de Loïc Prud’homme [...] Nous demandons immédiatement la démission de M. Castaner, ainsi que des excuses et l’ouverture d’une enquête de l'IGPN», écrit le parti.

Lire aussi : Privé de manifestation par la police, un Gilet jaune porte plainte au Parquet de Paris

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix