Erreur de «filtre» ? Le site Reverso propose des traductions antisémites et racistes

Erreur de «filtre» ? Le site Reverso propose des traductions antisémites et racistes© © Capture d'écran du site Reverso
Page du site Reverso montrant un exemple de phrase antisémite le 1er mars 2019, retirée depuis.

Des internautes se sont aperçus que le site de traduction très populaire Reverso proposait de nombreuses expressions à caractère antisémite correspondant à des mots clés anodins. Le site plaide l’erreur de «filtre».

«Hitler était beaucoup plus gentil envers les Juifs qu’ils le méritaient» : voici la phrase pour le moins étonnante que proposait le dictionnaire en ligne Reverso lors d’une recherche des plus banales de traduction des mots clés «plus gentil» en anglais. 

Avant que le scandale n'éclate, le site affichait en première occurrence cette phrase antisémite et sa version traduite : «Hitler was much nicer to the Jews than they deserved».

Erreur de «filtre» ? Le site Reverso propose des traductions antisémites et racistes

Débusquée par des internautes, cette incongruité a été dénoncée par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra). «Visiblement, il y a un gros problème chez Reverso avec des propositions de traduction trempées dans l’antisémitisme. Une réponse est attendue vite !», a dénoncé l'association sur Twitter.

Le dérapage a été fortement relayé sur les réseaux sociaux, notamment par Gilles Clavreul, le fondateur du Printemps républicain.

«Reverso, vous avez un sujet. Ce sujet s’appelle l’antisémitisme. Vous devez le régler, car actuellement vous êtes hors la loi», a-t-il écrit sur Twitter.

La société Reverso s'est excusée et a donné son explication à la Licra : «Les exemples proviennent de livres, de films, et ne sont pas filtrés manuellement.»

Selon ce processus, des contenus de livres, des brevets, des catalogues, des dialogues de films ou de séries sont donc aspirés, sans contrôle, au détriment de la qualité de la traduction, souvent médiocre... mais aussi du sens des textes. Dans ce cas précis, il s’agit de la phrase du meneur d’un groupuscule néo-nazi au Canada, Terry Tremaine, qui s’était fendu de cette affirmation sur Internet et a été traduit en justice pour ce délit. Ces propos, figurant dans le jugement du tribunal, sont ensuite remontés jusqu’au site, sans modération.

Reverso a annoncé : «Tous les exemples signalés incorrects seront supprimés de la prochaine version, d’ici un mois normalement». Face à l’ampleur de la polémique, la phrase sur Hitler a été corrigée plus rapidement, puisqu'elle avait disparu le 1er mars. 

Théo Hoffenberg, le directeur du site, a affirmé à la chaîne i24 news qu'«À l’intérieur de ce corpus très grand, [ils filtraient] sur la base de mots-clés. Il n’y a pas de filtre sur ce qui est bien dit ou pas». Le filtrage n'était finalement effectif que grâce aux internautes qui pouvaient signaler des contenus inappropriés. Depuis, le dictionnaire en ligne a annoncé qu'ils allaient ajouter de nouveaux filtres.

Selon le quotidien Le Monde, le PDG de Reverso Theo Hoffenberg s'est défendu en estimant que «des exemples comme celui de la Licra, il y en a eu deux fois en cinq ans à peu près». Le directeur minimise l'ampleur de la situation car Reverso regorge de phrases polémiques. Interrogé par l'AFP, Theo Hoffenberg a précisé qu'il allait lancer une «révision complète des termes à risque».

A l'occasion de cette découverte, les internautes ont alors procédé à d’autres recherches et se sont étonnés du nombre colossal d’expressions antisémites. A l'heure actuelle, lorsque much nicer (plus gentil en anglais) est entré, la troisième phrase proposée est «Dachau était beaucoup mieux qu'Auschwitz». En tapant le mot clé «juifs», les exemples ne sont pas de meilleure tenue : «Pas de bol, sa mère est une sale juive», «Il y a trop de juifs par ici», «Les juifs souillent le sang allemand» apparaissent. Ou encore «Je fais allégeance à Adolf Hitler... Le leader immortel de notre race» et «Ces livres nazis sont le symbole des choses positives de notre vie».

Erreur de «filtre» ? Le site Reverso propose des traductions antisémites et racistes© Capture d'écran @Reverso

Mais d'autres communautés sont également concernées, puisque l'on trouve à foison des phrases dégradantes comme : «Parce que tu n’es qu’un nègre stupide», «Le peuple noir est indolent. Il est de nature paresseuse» ou «Les Espagnols sont très paresseux et voleurs».

Lire aussi : Versailles : surpris en flagrant délit, un homme admet une «cinquantaine de tags» antisémites

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter