Confirmation par la coalition internationale de la mort du djihadiste français Fabien Clain

Confirmation par la coalition internationale de la mort du djihadiste français Fabien Clain© Stephane Mahe Source: Reuters
En novembre 2015, après l'attentat du Bataclan revendiqué par Daesh avec la voix de Fabien Clain, on pouvait encore lire son nom sur l'interphone de son immeuble à Alençon (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Sur Twitter, «Inherent resolve», du nom de la mission anti-Daesh de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis en Syrie, a confirmé la mort de la voix des attentats de Paris de 2015, Fabien Clain. L'information avait fuité le 21 février.

La coalition internationale dirigée par les Etats-Unis sous le nom de mission «Inherent resolve» a confirmé la mort du djihadiste français Fabien Clain sur Twitter le 28 février. Le terroriste islamiste avait revendiqué au nom du califat auto-proclamé les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. «Une frappe de la coalition a tué un responsable actif des médias de l'Etat islamique (EI) nommé Abou Anas al Faransi, également connu sous le nom de Fabien Clain, à Baghouz» en Syrie, a tweeté la coalition, confirmant ainsi des informations révélées le 21 février par FranceInfo.

La coalition internationale a assuré «continuer de prendre l'EI pour cible en Syrie tout en l'empêchant de réémerger dans les zones libérées», en notant que les djihadistes continuaient «de préparer des attentats dans le monde entier».

Après avoir grandi à Toulouse, à la Réunion et à Alençon, Fabien Clain s'est converti à l'islam en 2000 et sous le pseudonyme de «frère Omar», il est devenu une célèbre figure de la cellule d'Artigat, près de Toulouse, où le salafiste Olivier Corel était son mentor, ainsi que celui d'un autre djihadiste tristement célèbre : Mohamed Merah, responsable de la tuerie de Toulouse en 2012. Fabien Clain, 41 ans au moment de sa mort, avait été identifié par les enquêteurs français comme celui qui avait enregistré le message audio revendiquant les attentats du 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés. Son frère Jean-Michel, 38 ans, a lui été identifié comme le psalmodieur des Anachid – chants religieux – entendus dans ce même enregistrement. Selon les informations de FranceInfo, il a été gravement blessé dans la frappe qui a tué son frère.

Selon les informations de l'AFP, les forces arabo-kurdes soutenues par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis se préparent à un assaut imminent contre les djihadistes de Daesh défendant leur dernière place forte dans l'est de la Syrie.

Lire aussi : De la Normandie à la Syrie : l'itinéraire du djihadiste Fabien Clain

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix