Le djihadiste Fabien Clain aurait été tué en Syrie, son frère serait grièvement blessé

Le djihadiste Fabien Clain aurait été tué en Syrie, son frère serait grièvement blessé Source: AFP
Le dihadiste Fabien Clain.

Selon franceinfo, le djihadiste Fabien Clain aurait été tué le 20 février en Syrie par une frappe de la coalition internationale. Son frère aurait été gravement blessé. Le gouvernement français attend encore une analyse ADN pour officialiser sa mort.

La chaîne franceinfo a révélé ce 21 février une information datant du 20 février selon laquelle le djihadiste français Fabien Clain aurait été tué dans une frappe de la coalition internationale à Baghouz en Syrie. Cette zone fait figure de dernier bastion de l'organisation terroriste, Daesh. Franceinfo précise que c'est un drone américain qui a appliqué la frappe après quatre jours de surveillance.

Son frère, Jean-Michel, aurait été grièvement blessé lors de cette même offensive. Le gouvernement français attendrait cependant une analyse ADN pour officialiser la mort du terroriste islamiste de 41 ans dont la voix avait été identifiée dans la revendication du groupe Daesh après les attentats du 13-Novembre.

Ces deux vétérans du djihad étaient visés par les services antiterroristes depuis des années et un mandat d'arrêt international avait été lancé en 2018 par les juges d'instruction saisis de l'affaire des attentats de Paris et Saint-Denis.

Un nouveau message sonore avait été attribué à Fabien Clain à la toute fin de l'année 2018 dans lequel il faisait des allusions voilées au mouvement des Gilets jaunes et déplorait la mort de femmes djihadistes prétendument décédées dans des frappes de la coalition internationale.

Dans ce document de 13 minutes mis en ligne le 28 décembre, le djihadiste appelait les partisans du groupe terroriste à commettre des attentats en France, avait noté le spécialiste Romain Caillet sur Twitter : «Chose assez rare, Fabien Clain s'adresse aux citoyens français qu'il invite à prendre conscience que les attentats sont des "actes de vengeance".»

Converti à l'islam en 2000, le pseudonyme de Fabien Clain au sein de l'Etat islamique était «Frère Omar». En 2009, il avait été condamné à cinq ans de prison dans la filière dite d'Artigat, mais il avait ensuite réussi à quitter la France pour la Syrie avec sa famille en mars 2015. Les frères Clain étaient proches du terroriste islamiste Mohamed Merah, auteur de la tuerie de Toulouse en 2012.

Lire aussi : Quatre ans après l'attentat de Charlie Hebdo, où en est la menace djihadiste en France ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»