Decathlon va-t-il commercialiser un hijab en France pour les sportives musulmanes?

Decathlon va-t-il commercialiser un hijab en France pour les sportives musulmanes?
Capture d'écran du site decathlon.fr

Un hijab destiné aux sportives musulmanes apparaît, en rupture de stock, sur le site français de Decathlon. Face à un début de polémique, l'équipementier sportif a assuré que le produit ne devrait pas être proposé à la vente en France pour le moment.

Pour l'heure, comme l'ont repéré le site Al-Kanz et le quotidien La Dépêche le 24 février, l'accessoire n'est apparu que sur le site de Decathlon, decathlon.fr, et non pas dans les magasins du groupe en France. En rupture de stock, le hijab, vêtement destiné au femmes musulmanes qui recouvre la tête mais laisse voir le visage, figure toujours dans la catégorie «running» du site français. 

Dans les informations techniques concernant le produit, Decathlon France affirme que le produit, un «hijab de running», a été testé par «20 femmes qui portent habituellement le hijab, et qui pratiquent du jogging, running ou trail de manière régulière».

D'après La Dépêche, Decathlon a précisé que le hijab n’était disponible dans aucune des centrales d’achats du groupe en France. Si l'article est proposé sur le site, Decathlon a donné l'explication suivante au quotidien : «Parce que sa fabrication est en cours.» 

Selon le site consacré à l'économie vue sous l'angle islamique Al-Kanz, le hijab sportif serait par ailleurs commercialisé chez Decathlon Maroc depuis peu.

Début de polémique et réaction de Decathlon

Ces informations ont provoqué l'indignation de personnalités politiques, telles que la députée Les Républicains (LR) Valérie Boyer et sa collègue socialiste Valérie Rabault, qui voient dans la commercialisation d'un tel hijab de sport une atteinte aux droits des femmes.

Contacté par le Figaro, le responsable de la communication externe de Decathlon United, Xavier Rivoire, a déclaré que le hijab en question, de Kalenji (du groupe Decathlon), ne devrait pas être proposé à la vente en France pour le moment. Selon lui, cet article a été créé avant tout pour le marché marocain, et sa mise en ligne sur le site français est une erreur.

Lire aussi : La marque GAP voile une petite fille dans l'une de ses publicités et déclenche une polémique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter