Montpellier : des Gilets jaunes s'interposent pour protéger un McDonalds contre des casseurs (VIDEO)

Montpellier : des Gilets jaunes s'interposent pour protéger un McDonalds contre des casseurs (VIDEO)© SYLVAIN THOMAS Source: AFP
Manifestants sous le tir d'un canon à eau le 23 février à Montpellier.

Alors que l'acte 15 des Gilets jaunes de Montpellier a été marqué par des heurts, une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre des manifestants et des street medics s'interposer pour empêcher des casseurs de commettre des dégradations.

Les casseurs, qui s'invitent régulièrement dans les rassemblements de Gilets jaunes étaient de nouveau de sortie à Montpellier pour l'acte 15 du mouvement citoyen. Le 23 février, alors qu'une poignée d'individus vêtus de noir et masqués se livraient à leurs traditionnelles dégradations sur une enseigne de restauration rapide McDonalds, symbole honni et cible de choix pour ces activistes se revendiquant de l'anticapitalisme, quelques Gilets jaunes sont intervenus pour interrompre un acte de vandalisme de se poursuivre. Filmée, la scène a été diffusée sur les réseaux sociaux peu après l'événement. 

Scandant «Anticapitalistes !» et tentant avec difficulté de briser les portes de l’établissement, les casseurs étaient, à force d'assauts, sur le point d'investir le lieu quand plusieurs manifestants et des street medics (volontaires présents dans les manifestations pour prodiguer les premiers soins aux blessés), sont intervenus, s'interposant entre la porte et la foule des assaillants. 

Une courte altercation entre les protagnistes a suivi et, finalement, les casseurs «anticapitalistes» ont renoncé à leur projet de destruction.

Malgré cette initiative, de nombreuses dégradations sur des banques et du mobilier urbain ont été rapportées par la presse locale à Montpellier. De son côté Christophe Castaner a dénoncé les violences commises dans la ville et dans plusieurs autres de France sur Twitter à l'issue de la journée. 

«Les exactions commises en marge des rassemblements de Clermont-Ferrand, Rouen, Montpellier... sont intolérables», a déclaré le ministre avant de saluer une nouvelle fois l'action des forces de l'ordre.

A Paris, si la manifestation a été décrite comme globalement calme, quelques heurts ont tout de même éclaté en fin de journée à proximité du Trocadero, comme la journaliste de RT France, Nadège Abderrazak, présente sur place, a pu le constater. 

Lire aussi : «Des bombes d’excréments» : un syndicat policier dénonce «des actes prémédités» pendant l'acte 15

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter