Trois Gilets jaunes blessés par un automobiliste lors de l'acte 14 à Rouen (VIDEOS)

- Avec AFP

Trois Gilets jaunes blessés par un automobiliste lors de l'acte 14 à Rouen (VIDEOS)© Alex Martin Source: AFP
Un street medic apporte les premiers secours à une femme lors de la manifestation des Gilets jaunes, le 9 février à Lyon. (image d'illustration)

Un automobiliste a renversé plusieurs manifestants à Rouen lors de l'acte 14 des Gilets jaunes le 16 février. Il s'est présenté au commissariat et a été placé en garde à vue. Trois personnes ont été légèrement blessées.

Trois Gilets jaunes ont été légèrement blessés par une voiture qui a tenté de traverser leur manifestation le 16 février après-midi à Rouen. 

Selon la préfecture de Seine-Maritime, les manifestants ont été «bousculés» vers 16h30 par un véhicule qui tentait de traverser la manifestation et a été pris à partie par des Gilets jaunes.

«Le conducteur en voulant se dégager a renversé trois personnes», a déclaré le secrétaire général de la préfecture Yvan Cordier, qui a parlé de blessés «en urgence relative».

Les blessés ont été transportés au CHU de Rouen. Il s'agit d'hommes souffrant de «traumatismes légers», selon les pompiers. 

De source policière, le conducteur, qui était avec sa femme et leur bébé, s'est retrouvé au cœur de la manifestation et des manifestants s'en sont pris au véhicule, montant dessus et jetant des projectiles. 

Le conducteur a pris peur. Il a quitté les lieux avant de se présenter au commissariat où il a été placé en garde à vue, selon la même source.

Julien Bouteiller, un journaliste présent sur place a recueilli le témoignage d'un street medic : «La voiture était au milieu de la manifestation. La passagère a ouvert la portière pour gueuler sur ces Gilets jaunes, ensuite le conducteur a accéléré...» D'autres témoignages recueillis par le journaliste confirment la présence du bébé dans le véhicule.

La préfecture a refusé de communiquer le nombre de manifestants à Rouen. Peu après 19h, la manifestation avait été dispersée après quelques tirs des gaz lacrymogène. Une interpellation a eu lieu.

«Lire aussi :» Acte 14 : après trois mois, la mobilisation des Gilets jaunes se poursuit (EN CONTINU)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter