Gilets jaunes : enquête ouverte sur la fuite d'une vidéo polémique de policiers toulousains

- Avec AFP

Gilets jaunes : enquête ouverte sur la fuite d'une vidéo polémique de policiers toulousains © PASCAL PAVANI Source: AFP
Le 12 janvier, plusieurs affrontements ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre à Toulouse (image d'illustration).

A Toulouse, la police a ouvert une «enquête administrative» sur la divulgation par le syndicat VIGI d'une vidéo, dans laquelle des policiers commentent une manifestation de Gilets jaunes en jugeant qu'il faut «tirer», «aligner deux, trois bastos».

Une «enquête administrative» a été ouverte par la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de Haute-Garonne, qui a confirmé une «captation illégale d'images et de sons» au sein du Centre de commandement et d'information de Toulouse le 12 janvier, lors de l'acte 9, a fait savoir la préfecture dans un communiqué le 1er février.

«La DDSP a immédiatement ouvert une enquête administrative pour violation du secret professionnel et recel, afin que toute la lumière soit faite sur ces faits», a ajouté la préfecture.

La vidéo a été publiée sur le compte Twitter du syndicat de policiers VIGI, minoritaire et autrefois affilié à la CGT. On y entend plusieurs policiers réagir à chaud à des images retransmises en direct depuis la place du Capitole à Toulouse, où leurs collègues se font charger par des individus portant des Gilets jaunes. «Mais putain, faut tirer, quoi !», lance une voix de femme. «Quand je te dis qu'il faut aligner deux, trois bastos», renchérit un collègue.

Selon la préfecture, la scène des «policiers attaqués» a provoqué «l'émoi des personnes visionnant en direct ces images, se traduisant par des commentaires spontanés». 

Toulouse constitue avec Bordeaux l'un des bastions du mouvement des Gilets jaunes depuis le début de la mobilisation, le 17 novembre. Les manifestations sont régulièrement marquées par des échauffourées et par d'importantes dégradations dans le centre de la Ville rose.

Lire aussi : Les Gilets jaunes annulent leur rencontre avec le maire de Toulouse qui refusait qu'elle soit filmée

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»