Flop ? Le directeur de campagne de la liste Gilets Jaunes annonce son retrait pour «une semaine»

Flop ? Le directeur de campagne de la liste Gilets Jaunes annonce son retrait pour «une semaine»© CHARLY TRIBALLEAU Source: AFP
Ingrid Levavasseur, figure du mouvement des Gilets jaunes, participe à un rassemblement à Bourgtheroulde, dans le nord-ouest de la France, le 15 janvier 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Cinq jours seulement après son lancement, la liste Gilets jaunes connaît ses premières déconvenues. Ce 28 janvier, son directeur de campagne Hayk Shahinyan a annoncé sur Facebook qu’il se retirait, au moins temporairement, du projet pour «réfléchir».

Pas vraiment en odeur de sainteté chez les manifestants, la liste de ralliement d'initiative citoyenne, plus communément appelée «Liste Gilets jaunes», créée en vue des élections européennes, connaît-elle son premier désistement ? Sur sa page Facebook, son directeur de campagne, Hayk Shahinyan, a annoncé ce 28 janvier qu’il se retirait provisoirement du projet, seulement cinq jours après son lancement : «J'ai pris la décision de me retirer de toutes mes activités, revenir à Lyon, et prendre une semaine pour analyser, réfléchir, préparer des propositions, et prendre du recul. J'ai toujours été et je serai toujours un homme libre, que cela plaise ou non. Je ne lâcherai pas le combat. Jamais. Mais je dois retrouver du recul», a-t-il écrit-il tout en confiant être saisi par «le doute». 

Un mauvais départ  

Le ralliement d'initiative citoyenne avait diffusé le 23 janvier une liste de dix noms avec à sa tête Ingrid Levavasseur, une aide-soignante âgée de 31 ans. Si cette liste avait été bien accueillie au sein de La République en marche – selon plusieurs sondages, la majorité bénéficierait de la participation de cette liste aux élections européennes – elle avait rapidement été décriée au sein même du mouvement citoyen.

Le jour du lancement officiel de la liste, Eric Drouet, le fondateur du groupe Facebook «la France en colère !!!», également figure incontournable du mouvement, décidait de sonder sa communauté de Gilets jaunes sur Facebook. Il leur avait demandé s'ils approuvaient le constat suivant : «La liste aux européennes d'Ingrid Levavasseur et d'autres Gilets jaunes ne représente pas le mouvement des Gilets jaunes et ne peut arborer le sigle R.I.C». Sur près de 30 000 votants, plus de 28 400 ont répondu par l'affirmative, exprimant ainsi leur rejet de ladite liste. Priscillia Ludosky, autre personnalité emblématique du mouvement, avait estimé de son côté qu'une telle liste était «contre-productive».

Au-delà de la liste proprement dite, ses membres font l’objet d’une vive contestation. Sur les réseaux sociaux, certains d’entre eux continuent d’essuyer de vives critiques de la part des Gilets jaunes en raison de leurs choix politiques antérieurs. Ainsi, un visuel intitulé «La liste Gilets jaunes : en marche toute !» n'avait pas tardé à être diffusé. L'infographie met en avant plusieurs profils de la fameuse liste, rappelant par exemple qu'Ingrid Levavasseur avait voté Emmanuel Macron au deuxième tour de l'élection présidentielle et qu'elle avait failli être chroniqueuse chez BFM TV (poste qu'elle avait finalement refusé après un déferlement de réactions sur les réseaux sociaux).

Lire aussi : A peine annoncée, la liste Gilets jaunes aux européennes déjà décriée

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix